Londres, la capitale du Royaume-Uni, aux milles visages, aux multiples ethnies, devient la capitale du multi-culturalisme qui détruit l’identité.

Aux prochaines élections municipales de 2020, les Travaillistes présenteront à nouveau l’actuel maire pakistanais et musulman pratiquant, Sadiq Khan. Et les Conservateurs ont choisi de leur côté Shaun Bailey, d’origine jamaïcaine.

Dans cette vaste capitale, il a donc été impossible de trouver dans une population dont plus de la moitié est née à l’étranger ou de parents étrangers, un seul candidat aux yeux bleus et à la peau claire, issu d’une lignée de bons gros Anglais compassés, fier de sa monarchie et de sa City financière…

La capitale britannique n’est plus anglaise !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :

%d blogueurs aiment cette page :