generation-philippot

La cassure entre Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen sert avant tout un personnage clé de la transformation du Front National : Florian Philippot.

Cet énarque n’a jamais caché ses ambitions dévorantes. Ancien chevènementiste, fétichiste du gaullisme, il est entré au Front National pour y occuper l’avant-scène et devenir un jour le numéro 1 d’un parti qu’il aura préalablement transformé de fond en comble. Florian Philippot a phagocyté la communication du Front National, se montrant à ce point disponible, jour et nuit, qu’il en est devenu une coqueluche des médias.

Incapable de dissimuler sa vanité démesurée, il a mis en place une cour de dévoués serviteurs. On a rapidement vu surgir sur les réseaux sociaux un “Génération Philippot” (apparition en décembre 2012 sur Facebook) qui ne laisse place à aucun doute sur les objectifs à terme de l’actuel numéro 2 du parti qui rêve d’être un jour calife à la place du calife.

Cette camarilla philipottiste a manœuvré de toutes parts pour obtenir que Jean-Marie Le Pen soit évincé du parti dont il est le fondateur.

Qui sont-ils ? 

Joffrey Bollée, ancien de Debout la République, il est à 24 ans le directeur de cabinet de Florian Philippot, mais aussi son assistant parlementaire, son chargé de mission aux affaires régaliennes et le responsable des argumentaires au sein de sa vice-présidence. Il est aussi membre du Comité central du Front National. C’est Joffrey Bollée qui a déposé le nom “Les Patriotes” à l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi). Dès la mi-avril, Joffrey Bollée tweetait : “Les pleurnicheries de Jean-Marie Le Pen sont ridicules. Il se plait à jouer l’homme plein d’honneur ? Qu’il assume et qu’il parte !”.

Benjamin Briand, chargé de mission au sein du Pôle veille et prospective de la vice-présidence et membre du collectif Marianne. Avait mis en “favoris” un tweet “Bah alors papi” adressé avec insolence à Jean-Marie Le Pen par Alexandre Benoît.

Marie-Amélie Dutheil de la Rochère se présente comme la “missa dominica” de Florian Philippot dont elle est assistante parlementaire au Parlement européen et chargée de mission aux affaires européennes et internationales au sein de son cabinet. Avait parlé d’une “oraison funèbre” à propos du passage de Jean-Marie Le Pen sur Radio Courtoisie au mois d’avril. Elle est la fille de Bertrand Dutheil de la Rochère.

Bertrand Dutheil de la Rochère. Ex-chevènementiste passé au Rassemblement Bleu Marine au sein duquel il dirige un micro-parti totalement inconnu, Patrie et Citoyenneté. Il est aussi Conseiller République et Laïcité de Marine Le Pen et porte-parole de celle-ci pour ces questions.

Nicolas Grigner, responsable du collectif Marianne à Toulouse. Avait mis en “favoris” un tweet “Bah alors papi” adressé avec insolence à Jean-Marie Le Pen par Alexandre Benoît.

David-Masson-Weyl

David Masson-Weyl est président du Collectif Marianne, collectif étudiant sous la férule de Florian Philippot. A propos du passage de Jean-Marie Le Pen sur Radio Courtoisie en avril, David Masson-Weyl tweetait : “Sur une certaine radio, ça fume des pétards”.

Aloïs Navarro est assistant parlementaire de Sophie Montel au Parlement européen. Il est aussi trésorier du collectif Marianne. Avait critiqué le journaliste Abel Mestre (du Monde) pour avoir été trop favorable à Jean-Marie Le Pen dans sa transcription des querelles intra-FN !

Mathilde Palix-Androuët est assistante parlementaire de Florian Philippot et adjointe de Joffrey Bollée. Elle est aussi déléguée nationale aux actions catégorielles et aux relations avec les collectifs au sein de la vice-présidence.

Kevin Pfeffer est assistant parlementaire de Sophie Montel et chargé de mission au sein du Pôle société civile au sein de la vice-présidence.

Eric Richermoz est secrétaire général du collectif Nouvelle Ecologie et chargé de mission au Pôle société civile au sein de la vice-présidence à la stratégie et à la communication.

Louis Viallet est assistant parlementaire de Dominique Bilde, mère de Bruno Bilde. Il est aussi secrétaire général du collectif Marianne et délégué national à la prospective au sein de la vice-présidence.

Sont également à mettre en liaison avec le clan Philippot :

sebastien-chenu

Sébastien Chenu, fondateur de Gaylib et ex-secrétaire national de l’UMP. Passé au Rassemblement Bleu Marine, il est chargé de diriger un collectif Culture resté au stade de projet et a été parachuté tête de liste aux élections départementales. Il est aussi assistant parlementaire de Dominique Bilde (mère de Bruno Bilde, adjoint de Steeve Briois à lamairie d’Hénin-Beaumont)  au Parlement européen. Sébastien Chenu avait notamment défendu “l’esthétique” du plug anal dressé par Paul McCarthy place Vendôme.

pierre_ducarne_fn-stand-lgbt

Pierre Ducarne, ancienne tête de liste FN à Nancy, remarqué derrière une table d’un stand LGBT, ce qui avait valu des protestations de Bruno Gollnisch. Le député européen avait ensuite été insulté par Pierre Ducarne, ce qui avait entraîné une convocation devant l’instance disciplinaire du FN. Mais il avait été soutenu par Florian Philippot.

damien-obrador-mariage-homo

Damien Obrador, conseiller municipal, reste dans les mémoires du Front National pour avoir mis du laxatif dans le vin de Louis Aliot, “compagnon” de Marine Le Pen. Dans une interview à VSD, Damien Obrador avait déclaré que “50% des militants du FNJ en Gironde sont gays”. Damien Obrador avait co-célébré le “mariage” homosexuel de deux de ses colistiers.

Julien Odoul, ancien secrétaire général du groupe centriste UDI au conseil général de Seine-Saint-Denis. Avait posé pour la couverture de Têtu, le magazine homosexuel fondé par Pierre Bergé. Il est l’adjoint de Philippe Martel, chef de cabinet de Marine Le Pen. 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :