Église et Maçonnerie, le dialogue possible ? Avec ses « chers frères maçons », le cardinal Ravasi, président du Conseil Pontifical de la Culture et membre de la garde rapprochée du pape François, travaille à un satané rapprochement. Qui est en marche dans les diocèses italiens.

Après Syracuse l’an dernier, la seconde étape de ce chemin d’entente cordiale, aura lieu à Gubbio. Cité fameuse pour avoir accueilli saint François le Poverello et son dialogue avec le loup apprivoisé, elle devient, en Notre Temps post-concile de dédouanement des tabliers et des compas, le théâtre d’une autre sorte de dialogue, « le dialogue possible » entre l’Église et la Maçonnerie. Dialogue douteux, problématique, où la doctrine tombe sous les coups de butoir d’une praxis conciliaire et conciliante avec les frères maçons des temples obscurs.

Demain vendredi 19 octobre, les ACLI (Associations catholiques des Travailleurs italiens) avec la bénédiction de l’évêque du lieu, rencontreront le Grand Maître en personne du GOI (Grand Orient d’Italie), Maître Stefano Bisi. Les termes du communiqué sont significatifs du souhait des deux parties de dialoguer et de s’accorder, – deux maîtres mots du compost lexical du pape François-, par-delà les excommunications et les incompatibilités entre foi catholique et sectarisme maçonnique :

« la manifestation suscite un intérêt particulier dans un moment historique au cours duquel, face à la position officielle d’inconciliabilité entre foi et inscription à la Franc-maçonnerie depuis toujours affirmée par l’Église catholique, en son sein des positions plus dialogantes et ouvertes se font entendre, telle celle exprimée récemment par le cardinal Gianfranco Ravasi, président du Conseil Pontifical de la Culture. »

Bien sûr, ne manquent pas dans la présentation de ce dialogue conciliant les mots magiques, « construire des ponts » en vue de la « réconciliation », sésames qui justifient ces liaisons interdites entre ces catho-conciliaires-libéraux-progressistes-etc. et des frères trois points en phase d’innocentement factice grâce au placet de Mgr Ravasi.

Agenda chinois, agenda lgbt, agenda logges maçonniques, agenda tradition… le pontificat du pape François est positivement ouvert, -autre mot souverain du vocabulaire bergoglien-, à un esprit des-accord(é)s…

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Richard says:

    On ne peut servir deux Maîtres à la fois. Le Mensonge ou la Vérité ! Ce cardinal Ravasi est un félon.

  2. Daniel Daflon says:

    C’est logique que l’Eglise se rapproche de la FM puisque beaucoup de grands prélats sont FM ou sympathisants….sans compter les LGBT.

  3. DUFIT THIERRY says:

    Vatican II et ses réformes sont l’oeuvre de la franc-maçonnerie.
    Le cardinaux Bea, Villot (secrétaire d’Etat de Paul VI), Bugnini (qui n’était pas cardinal) créateur de la nouvelle messe protestantisée, plus près de nous le cardinal Martini étaient franc maçons.Et bien d’autres prélats et cardinaux sont franc maçons.Leur but est de détruire l’Eglise de l’intérieur.
    On ne s’étonne plus de voir l’Eglise dans un tel état de délabrement.
    Tous ces ecclésiastiques modernistes et franc maçons sont des suppôts de l’Enfer.
    Le devoir des catholiques est de leur résister et de refuser de se soumettre à ces ennemis de Dieu.

  4. MA Guillermont says:

    ” CHIESA E MASSONERIA : un dialogo possibile ? ”
    C’était couru d’avance , le Pape noir et la pyramide et pas que … ont le même maître …
    ……………………… Le grand Architecte !
    La plus grande force de la Bête est la dissimulation …
    Elle a revêtu la peau de l’Agneau sur son corps de Bête …

  5. le petit chaperon rouge ,,le diable(le loup) s est mis dans l eglise et devore la spiritualite de ceux(chaperon rouge) qui cherchent Dieu. A voir le nombre d athes forcenes qui venaient du catholicisme ca m est paru evident .
    .

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

2350 récoltés 32.650 € manquants

2350 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 32.650 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !