L’organe de presse officiel du Vatican, le prestigieux L’Osservatore Romano (L’observateur romain), sortant de la neutralité politique, suit le chemin tracé par le pape François en prenant position contre Matteo Salvini et sa politique anti-immigration. Par la voix du représentant des épiscopes italiens, Mgr le cardinal Gualtiero Bassetti, président de la Conférence épiscopale italienne et membre de la garde rapprochée bergoglienne. Cela fait des décennies que la haute hiérarchie de l’Église conciliaire d’Italie, devenue une super-ONG humanitariste, prêchant un messianique paradis terrestre où le melting-pot serait la panacée de l’histoire humaine, se fait la voix de la bien-pensance de gauche, celle des mondialistes apatrides.

Dans un long entretien accordé au quotidien de référence du Saint-Siège, le premier prélat de la péninsule tonne, et en cela imite la voix de son maître Jorge Maria Bergoglio, contre les « faux prophètes », incarnés selon lui par le ministre de l’Intérieur italien actuel, le représentant de La Ligue victorieuse :

« Aujourd’hui plus que jamais les catholiques doivent avoir ‘une foi droite et une espérance certaine’ comme disait saint François, sans se mettre derrière les mystificateurs de service. Les faux prophètes ont toujours existé et existeront toujours. Les symboles religieux n’ont de valeur que dans le contexte d’une foi vécue, autrement ils ne représentent qu’une terrible ostentation. »

Mgr Bassetti, fait référence ainsi, en le dénigrant et moquant son action, sans le nommer pourtant ouvertement, à Matteo Salvini qui lors d’une manifestation électorale au printemps dernier avait montré et embrassé devant la foule le Crucifix et le chapelet. A l’époque, la CEI s’en était indignée et avait sermonné l’homme politique vertement, du haut de sa morale philanthropique, elle qui ne sait plus condamner ce qu’elle devrait pourtant condamner, par amour véritable des hommes, le péché tout court.

Ainsi vont et font les modernistes et mondains hommes d’Église d’aujourd’hui…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. Gauthier says:

    GARDER LA FOI DROITE !?

    “Si tu veux encore te prétendre chrétien orthodoxe, délivre-toi de l’aberration du syncrétisme qui, te faisant égaler toutes les croyances, enlève à toutes leur légitimité. Ne pare pas des beaux noms d’Amour et de Charité ce relativisme spirituel dont tu es si fier, et qui n’est que ton impuissance humaine à être conséquent et à comprendre et concevoir qu’il y a une Vérité, et qu’elle est la Voie et la Vie. C’est elle qu’éclaire l’Autre Soleil lorsque nous L’adorons comme la piété de nos Pères nous a enseigné à L’adorer.

    Ne relativise rien pour ne pas tout dévaloriser. Ne prends pas ton indécision et ton refus d’engagement unique pour un don spirituel. Tout ceci n’est que pusillanimité, défaut très commun dans notre siècle si tiède. On peut se croire héros de la non-violence, alors que l’on est simplement un lâche qui a peur d’affronter le combat spirituel.

    Ne juge pas, au nom de ce que tu crois être la tolérance vis-à-vis de ce qui renie la foi orthodoxe des Pères, ceux qui sont fermes dans cette foi. Si nos Pères saints avaient eu ton attitude, que resterait-il de la foi droite? Rien ne subsisterait de la Tradition, diluée qu’elle serait dans ce sentimentalisme sirupeux et délétère que tu crois être une qualité spirituelle. ”

    https://orthodoxologie.blogspot.com/2016/01/garder-la-foi-droite.html

  2. balaninu says:

    @Gauthier Merci pour ce commentaire !