louis-de-funes-source_39z           Le 31 juillet 1914, à Courbevoie, naissait Louis Germain David de Funès de Galarza ou “Louis de Funès”. Nul ne savait encore la renommée qui serait la sienne quelques décennies plus tard. Cent ans après, bien que le célèbre acteur français soit mort depuis plusieurs années, les spectateurs ne se lassent toujours pas  de regarder des films cultes comme “le Corniaud”, “la Grande Vadrouille” ou bien encore “Rabbi Jacob”. Jeunes et vieux, tous prennent du plaisir à les visionner encore et toujours jusqu’à connaître par coeur telle scène ou telle réplique.

Les rires sont bien sûr, eux-aussi, au rendez-vous. Car Louis de Funès est bien un comique et dans le nombre quasi incalculable de films auxquels il a participé, il a fait et fait toujours se tordre de rire de nombreuses générations . Pensez à la scène où Louis de Funès, transformé en Rabbi Jacob, danse de manière endiablée devant un public juif très attentionné  ou encore à celle où il ressort de l’usine à chewing-gum, recouvert des pieds à la tête d’une masse verte gluante! Tous les quiproquos, les mimiques, les jeux de scène sont là pour divertir le public: ” le malheur, les gens le retrouvent bien assez tôt, le rire on en aura toujours besoin! “ affirmait Louis de Funès.

Aujourd’hui, rares sont les comédies de bon goût et d’une si grande qualité. Elles restent ainsi indémodables. Et de surcroît, lorsqu’on sait que Louis de Funès resta toujours fidèle à ses convictions dans le monde du cinéma, cela incite davantage à l’admiration. En effet, pas une fois, cet acteur célébrissime ne voulut tromper sa femme, Jeanne de Maupassant, dans tel ou tel scénario, il en est venu à refuser des rôles pour cette raison même. La famille était quelque chose de primordial pour lui. L’un de ses deux fils, Olivier de Funès, joua dans certains de ses films comme dans “les Grandes Vacances”. 

De plus, ce que très peu de médias vous diront, Louis de Funès fut un fervent catholique. Assistant à la messe de manière très régulière, il devait se mettre au fond de l’église pour ne pas déconcentrer les paroissiens qui le connaissaient bien et ne pouvaient s’empêcher de rire devant ses mimiques devenues involontaires. Ayant une bonne fortune, il aida même certaines bonnes oeuvres et écoles à se développer.

A côté de l’acteur qui se transforme tour à tour en gendarme, en directeur d’école, en père de famille ou encore en directeur de restaurant et en patron d’entreprise, il y a l’homme. Il s’agit de celui qui disait à ses fils chéris: “ne parlez pas trop de moi, les enfants!” Les deux sont liés et c’est une personnalité riche, drôle et vraiment attachante qu’il s’agit de découvrir.

Alors, petits et grands, où que vous soyez, en vacances ou non, sachez qu’un bon film avec Louis de Funès apporte un rayon de soleil à vos soirées !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires