Depuis jeudi 22 octobre, l’alerte maximale avait été annoncée par le président de la république mexicaine, Enrique Peña Nieto, lors de l’arrivée de l’ouragan Patricia. Le service météorologique du pays avait signalé que le cyclone était devenu catégorie 5, la plus élévée sur l’échelle de Saffir-Simpson.

Enrique Peña a déclaré, vendredi dernier, que « Aucun ouragan de cette magnitude n’a jamais touché la côte pacifique mexicaine ». Les autorités de l’état du Jalisco, qui se trouve sur le pacifique mexicain, ont enregistré des vents de plus de 300 km/h.

Le gouverneur de cet état a alerté que l’ouragan frapperait sur la côte du pacifique, et après, il rentrerait dans le centre du pays. Le bilan officiel du gouvernement a été le suivant : routes endommagées, voitures empilées, arbres arrachés, maisons en bois englouties, etc.  La force du cyclone a aussi affecté les côtes des Etats voisins de Nayarit, de Colima et du Michoacan, déclarés, avec le Jalisco, en alerte maximale.

Cependant, alors que le service météorologique mexicain et américain prévoyait le pire pour le jour d’après, la Commission Nationale de l’eau a lancé un communiqué dans les premières heures du samedi pour informer que la force des vents de l’ouragan de catégorie 5 avait commencé à diminuer.

Ainsi, pendant la journée, le gouverneur de Jalisco a déclaré publiquement que « l’ouragan Patricia est passé de catégorie 5 à une tempête tropicale sans aucune explication ». Lorsque le journaliste de la presse locale lui a étonnement  interrogé sur les raisons de cette dégradation, il a répondu en toute sincérité qu’il pensait « que cela a pu se produire uniquement grâce à une intervention divine, à une intervention de la Divine Providence. Personne ici n’arrive à le comprendre. C’est invraisemblable ». Le gouverneur, qui se déclare catholique, n’a pas hésité à manifester qu’il était croyant devant les médias du pays.

Les évêques des états limitrophes avaient organisé des veillés de prières, des rosaires, et des messes depuis jeudi. Et rapidement cette initiative s’est répandue de part tout dans le pays, voire même à l’internationale.

Le Christ Roi, dont la fête est ce dimanche 25 octobre, n’abandonne pas ses petits Cristeros !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

47 % 15 795 € manquants

14 205 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :