Lors d’un entretien à Lifesitenews, site web pro-vie américain, le cardinal Burke, patron de l’ordre de Malte, est revenu sur les dubia envoyés au pape et a lancé un semblant d’ultimatum : si le pape ne répond pas aux cinq  dubia sur l’exhortation Amoris Laetitia, il sera procédé à une « correction formelle »  du pape, certainement après les fêtes de Noël.

« Les dubia doivent recevoir une réponse, a expliqué au journaliste le cardinal romain, parce qu’ils concernent les fondements mêmes de la vie morale et de l’enseignement constant de l’Église à l’égard du bien et du mal, à l’égard de diverses réalités sacrées comme le mariage et la sainte communion et ainsi de suite. »

Mgr Raymond Burke a également spécifié que le schéma de « la correction » était très simple : « Ce serait direct, de même que les dubia, mais dans ce cas-ci il n’y aurait pas de questions à soulever, il s’agirait de confronter les déclarations confuses d’Amoris Laetitia avec l’enseignement constant et la pratique de l’Église. »

Le patron de l’Ordre de Malte appelle la procédure de « correction d’une erreur d’un pontife » « un moyen pour sauvegarder son office et l’exercice de celui-ci. »

La suite l’année prochaine…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

25 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :