Sanctoral

De la férie : messe du III° dimanche de l’Avernt

Saint Nicaise, Archevêque de Reims et sainte Eutropie, Martyrs

Saint Nicaise, archevêque de Reims, fut un vrai pasteur des âmes, l’homme de la paix, de la justice et de la charité. “La gloire d’un pasteur, répétait-il souvent, n’est pas de se couvrir des dépouilles de ses ouailles, mais de se dépouiller lui-même pour les revêtir.” Longtemps la cité de Reims fut docile à sa parole. Mais peu à peu le pasteur affligé vit son troupeau glisser dans la corruption et le vice. Les crimes s’y multipliaient de jour en jour, et la voix de Nicaise, qui flagellait publiquement les abus, n’était plus écoutée. Dieu résolut alors d’envoyer à la cité coupable un châtiment exemplaire. Il appela sur elle le glaive des Vandales. Avant de frapper, le Seigneur, usant de miséricorde, députa du Ciel un Ange pour annoncer au saint évêque le fléau qui allait affliger la ville ingrate. Nicaise assembla son peuple, et, les larmes dans la voix: “Pleurez, dit-il, gémissez sous la cendre, troupeau infortuné, Dieu a compté le nombre de vos iniquités; si vous ne faites pénitence, d’effroyables châtiments vont s’appesantir sur vous.” Mais ces salutaires avertissements furent inutiles. L’apparition des Vandales se chargea de justifier la prédiction du saint pontife. Nicaise attendit les barbares à genoux; l’un d’entre eux se précipita sur lui, et d’un coup de hache lui abattit la tête. Sa soeur Eutropie allait être épargnée; mais, craignant des outrages pires que la mort, elle souffleta le meurtrier de son frère, et reçut un coup d’épée au travers du corps. Les barbares s’enfuirent en entendant les anges chanter dans les airs la gloire des martyrs.

Martyrologe

A Ubeda, en Espagne, l’anniversaire de saint Jean de la Croix, prêtre et confesseur, coopérateur de sainte Thérèse dans la réforme des Carmes. Il a été inscrit au catalogue des saints par le souverain pontife Benoît XIII et proclamé docteur de l’église universelle par le pape Pie XI. Sa fête se célèbre le 8 des calendes de décembre (24 novembre).

A Reims, en Gaule, la passion de l’évêque saint Nicaise, de sa sœur la vierge Eutropie et de leurs compagnons martyrs qui furent massacrés par des barbares, ennemis de l’église.

A Alexandrie, les saints martyrs Héron, Arsène, Isidore et un enfant nommé Dioscore. Durant la persécution de Dèce, le juge fit déchirer le corps des trois premiers par diverses tortures, puis les voyant forts d’une égale constance, il les fit livrer aux flammes. Quant à, Dioscore, il le soumit à, plusieurs flagellations et le mit en liberté, Dieu l’ayant permis pour la consolation des fidèles.

A Antioche, l’anniversaire des saints martyrs Druse, Zosime et Théodore.

Le même jour, la passion des saints Just et Abonde. Sous l’empereur Numérien et le préfet Olybrius, ils furent jetés dans le feu, mais comme ils n’en recevaient nulle atteinte, ils furent frappés du glaive.

En Chypre, l’anniversaire du bienheureux évêque Spiridion. Il fut l’un de ces confesseurs à, qui Galère Maximien fit arracher l’œil droit, couper le jarret gauche, et qu’il condamna aux mines. Célèbre par le don de prophétie et la renommée de ses miracles, il confondit au concile de Nicée un philosophe païen qui insultait la religion chrétienne, et il l’amena à la foi.

A Bergame, saint Viateur, évêque et confesseur.

A Pavie, saint Pompée évêque.

A Naples, en Campanie, saint Agnel abbé, célèbre par le don des miracles. On le vit plusieurs fois délivrer, par l’étendard de la croix, cette ville assiégée par les ennemis.

A Milan, saint Matronien ermite.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

Les commentaires sont fermés

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :