nicolas-2-papas-chili

Chili – L’Union européenne et l’ambassade des Pays-Bas au Chili s’associent pour financer la distribution auprès de 500 écoles maternelles chiliennes du livre « Nicolas a deux papas», promu par le Mouvement pour l’intégration et la libération homosexuelle (MOVILH).

Le lobby homosexuel a obtenu le soutien de l’Ordre des éducateurs des Jardins d’Enfants ainsi que de l’Université du Chili où ce « conte » LGBT a été présenté mercredi dans le cadre du matériel pédagogique pour les enfants de moins de cinq ans.

Le 18 octobre, les associations LGBT chiliennes organisaient leur défilé dans les rues de Santiago du Chili. Parmi les participants s’y trouvaient Ximena Rincón et Claudia Barattini, deux ministres.

Une pétition a été lancée pour s’opposer à l’utilisation de ce livre de propagande LGBT dans les écoles maternelles. »Il s’agit d’une violation grave des droits parentaux. On nous parle d’expériences ! Mais on ne joue pas avec nos enfants!  » avertissent les opposants qui considèrent ce livre comme de la «corruption de mineurs ». La pétition en ligne est notamment adressée à l’ambassadeur néerlandais au Chili, Fiona Clouder, ainsi qu’au délégué de l’Union européenne au Chili, Rafael Moreno Dochao.

« C’est l’ambassade des Pays-Bas et l’Union européenne qui financent ce projet et cela représente une ingérence idéologique. (…) Vraiment, est-ce là vos priorités en matière de développement? », interrogent les signataires.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :