« Dieu est un médiocre. Tout dans sa création porte la marque de l’approximation et du ratage, quand ce n’est pas la méchanceté pure. »
Houellebecq – Sérotonine – p. 180

Le tapage orchestré autour du dernier pavé commis par Houellebecq pose question…

Lorsque j’ai lu « les particules élémentaires » j’avais eu beaucoup de mal à arriver au bout de ce galimatias sans que le livre ne me tombe des mains… plongé alors dans le parisianisme pseudo-intellectuel du « meilleur aloi » des cercles de la communication salonarde du monde médiatique de la publicité et du marketing, il avait bien fallu que j’aille jusqu’au bout pour répondre dans les cocktails à mes interlocuteurs…

Houellebecq s’est fait – chose absolument sidérante et totalement navrante – une célébrité (tellement usurpée!) dans les milieux de la droite dite « catho de la tradition » lorsqu’il avait sorti : « L’islam est la religion la plus con du monde ».

Formule à l’emporte pièce – d’une rare vacuité intellectuelle – qui avait pourtant fait sa gloire…

Il réitère aujourd’hui en énonçant gravement : « Dieu est un médiocre. Tout dans sa création porte la marque de l’approximation et du ratage, quand ce n’est pas la méchanceté pure. »

Ce qui prouve, mais cela, on le savait déjà, qu’il ne sait simplement pas de quoi il parle… Mais en a-t-il besoin?

On ne saurait éviter un parallèle avec une autre coqueluche creuse du monde médiatique : Eric Zemmour.

Houellebecq est à la littérature ce que Zemmour est à l’analyse historico-politique: l’un comme l’autre sont de mauvais pîtres qui ont bâti leur réputation (et leur fortune !) sur l’ignorance la plus tapageuse relayée par le monde médiatique béât…

Mais la question est bien de comprendre que la création intellectuelle aujourd’hui, celle qui est accessible aux médias analphabètes (pléonasme) est devenue uniquement mercantile : il ne s’agit plus de décrire ou d’analyser, voire d’apporter quelque chose, mais simplement de donner en pâture aux clients béats le message qu’ils attendent…

Absolument navrant!

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :