Ces images sont à (re)voir. Interrogé par une commission d’enquête, le Docteur Plotkin avoue qu’il a utilisé des fœtus pour ses recherches sur la fabrication de vaccins.

Avec nonchalance, il explique que des femmes en prison ont été avortées dans ce but, que des fœtus parfaitement viables ont été mis à mort pour de telles expériences,… Tout est à l’avenant.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Son indifférence s’explique par une absence de remords. C’est un médecin socio-psycho-pathe. Il a le même profil que l’ex-ministre de la santé francaise sous Macron, pour ne pas la nommer ainsi que le directeur de la santé actuellement. La raison en est qu’ils ne sont pas catholique mais membres de la communauté du Talmud.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.