« Ce qui se passe en Guyane depuis plusieurs jours est grave. (…) bloquer le fonctionnement de l’île ne peut être une réponse apportée à la situation », a déclaré solennellement Macron qui ne connaît décidément rien à la culture, ni à l’histoire, ni à la géographie de la France. Il a qualifié le plus étendu des département français, d’ « île ». Auparavant il avait traité les Guyanais d’ « expatriés« Un homme qui a « dépensé » plus de trois millions en deux ans et demi, ne connaît donc rien non plus à l’Économie (Voir vidéo ci-dessous) … Est-ce bien à ce « bon à rien » que certains voudraient confier l’avenir de la France ?

Après avoir qualifié la colonisation de l’Algérie de « crime contre l’humanité ». Après avoir prétendu qu’il n’existait « pas de culture française », ni d’art français, le chouchou de l’oligarchie mondiale étale son ignorance crasse de la géographie du pays qu’il a la prétention de vouloir diriger. Il faut dire que lorsqu’on arrive à 40 ans sans s’être aperçu que la culture et l’art français rayonnent partout dans le monde, il n’y a rien d’extraordinaire à ne pas savoir situer la Guyane.

Et c’est en cet ignare que des quantités d’ éminences, principalement socialistes, se rallient. C’est à l’appel de la gamelle de l’oligarchie mondialiste que du communiste Robert Hue à l’ancien d’Occident qu’est Alain Madelin, ils accourent. Cela en dit long sur ces professionnels de la politique qui ne se font élire que pour vivre au crochet de la princesse. Une princesse France qu’ils méprisent profondément, elle, le rayonnement de son art et de sa culture dans le monde, ses 1500 ans d’Histoire et son baptême en 498. Ils la détruisent donc à travers cet histrion de la politique. 

« Ce qui se passe en Guyane depuis plusieurs jours est grave. C’est grave en raison des débordements et donc mon premier mot est celui d’un appel au calme parce que bloquer les pistes d’un aéroport, bloquer les décollages, et parfois même bloquer le fonctionnement de l’île ne peut être une réponse apportée à la situation », a-t-il déclaré solennellement.

Ce qui se passe en métropole est encore plus grave quand un ignare qui couvre la France et les Français de son plus grand mépris, et pire encore de son ignorance crasse, est le chouchou des médias et du gouvernement.

Voir aussi: 

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :