Ce lundi, le gouvernement allemand a également suspendu l’utilisation du vaccin contre le Covid-19 du laboratoire AstraZeneca “à titre préventif” après le signalement d’effets secondaires, a annoncé lundi le ministère allemand de la Santé.

L’institut médical Paul-Ehrlich, qui conseille le gouvernement allemand, “estime que d’autres examens (sont) nécessaires”, après des cas de formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées en Europe, a précisé un porte-parole du ministère.

Cette décision de suspension intervient “après de nouvelles informations concernant des thromboses de veines cérébrales en lien avec la vaccination en Allemagne et en Europe“, selon la même source. L’Agence européenne des médicaments (EMA) “décidera si et comment les nouvelles connaissances (sur ces effets secondaires) se répercutent sur l’autorisation du vaccin“, a ajouté ce porte-parole.

C’était le signal attendu pour que le pouvoir politique français emboîte le pas et décide enfin de “suspendre par précaution” l’utilisation du vaccin AstraZeneca, en attendant un avis de l’autorité européenne du médicament qui sera rendu mardi, a annoncé Emmanuel Macron lors d’une conférence de presse à Montauban.

Contrarié en tant que loyal serviteur de Big Pharma, le chef de l’Etat a ajouté “espérer reprendre vite” la vaccination avec ce produit “si l’avis de l’autorité européenne le permet“, alors que plusieurs pays européens ont eux aussi suspendu ce vaccin, dont l’Allemagne et l’Italie lundi.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :