C’est une très belle bande dessinée qui vient rendre hommage à sainte Thérèse de Lisieux en ce début juillet. Une fois de plus, Coline Dupuy met tout son talent de scénariste au service d’une belle et noble cause.

Déjà connue pour les BD CathelineauMadame Elisabeth de France ou encore La Pérouse, Coline Dupuy est une passionnée d’Histoire et sait que l’Histoire de France et l’Histoire religieuse se rejoignent souvent, confirmant que notre pays est la fille aînée de l’Eglise. Elle était donc toute désignée pour composer le scénario de cette BD racontant la vie de cette si attachante sœur Thérèse de l’Enfant-Jésus, devenue patronne secondaire de la France avec sainte Jeanne d’Arc qu’elle admirait tant. En outre, Coline Dupuy a pu compter sur les efficaces Davide Perconti et Francesco Rizzato pour mettre cela en images avec goût. Les dessins sont d’un réalisme très plaisant et les couleurs d’une luminosité éclatante qui convient si bien à Thérèse de Lisieux.

Nous suivons donc toute l’existence de Thérèse Martin, très affectée par la mort précoce de sa très pieuse maman. A 15 ans, elle obtient une dérogation pour entrer au Carmel de Lisieux où elle devient sœur Thérèse de l’Enfant-Jésus. Le 30 septembre 1897, elle meurt de tuberculose et laisse à la postérité son « histoire d’une âme » qui est une ode à la miséricorde divine.

Cette bande dessinée catholique enchantera à la fois jeunes gens et adultes.

Thérèse de Lisieux, Aimer c’est tout donner, Coline Dupuy, Davide Perconti et Francesco Rizzato, éditions Artège, 48 pages, 14,90 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :