Paris – Dimanche 3 juin, la Fête Dieu a célébré la présence réelle de Jésus-Christ dans l’Eucharistie.
C’est sous un soleil magnifique que les fidèles sont venus en nombre à la procession dont la paroisse St Nicolas du Chardonnet perpétue la tradition dans les rues de Paris.
Les enfants qui avaient fait leur première communion le matin même ont été sollicités afin de lancer des pétales de roses sur le chemin de la procession, comme la tradition le requiert.

Le cortège des fidèles à emprunté le pont Sully, bifurqué sur l’île St Louis puis s’est retrouvé sur le pont des Tournelles où le reposoir a été installé entre la statue de Ste Geneviève patronne et protectrice de Paris et la cathédrale Notre Dame.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Mots clefs ,

8 commentaires

  1. laleuf says:

    tout simplement magnifique !!! continuons sur cette voie !!!

  2. balaninu20 says:

    Egalement à Fabrègues (hérault) !!!!

  3. Tuustotusegosum says:

    Egalement aux Plats de Saint-Clément (Corrèze)!

  4. A. F. says:

    A La Garenne Colombes (92) également !

  5. pamino says:

    In Festo Sanctissimi Corporis Christi : un Français traditionnel met un trait d’union entre ‹Fête› et ‹Dieu›, parce qu’il se soucie de la clarté de la syntaxe. Puisque vous l’omettez trois fois (y compris dans les mots clés), je suppose que vous n’ayez jamais appris le bon usage, parce que je ne veux pas croire que vous ayez changé de style ; donc : le bon usage est de mettre le trait d’union.

  6. DUFIT THIERRY says:

    La Fëte-Dieu était complètement tombée en désuétude dans les sinistres années de l’après concile. Vatican II opérait généreusement ses ravages et sa destruction de la Foi Catholique notamment la Foi en la présence réelle du Seigneur dans la Sainte Eucharistie. L’Eglise se protestantisait (nouvelle messe protestantisée) avec la bénédiction des évêques de France.
    En 1987 l’Abbé Laguérie alors curé de St nicolas du Chardonnet décida de restaurer la processionn de la Fête-Dieu. Il faut reconnaitre ce mérite à l’Abbé Laguérie même si on déplore son attitude depuis l’année 2004.
    Maintenant cette procession existe de nouveau dans un certain nombre de paroisses.
    Merci à la Fraternité St Pie X d’avoir suscité cet élan.
    Loué soit Jésus au Saint Sacrement.

  7. Et à Lille également !

  8. Flichy says:

    Et à Caen aussi , bien que plus modeste ! Loué soit Jésus au Saint Sacrement de l’Eucharistie .