Nous avons vu dans un précédent article que l’essentiel des cas d’excisions étaient circonscrites dans un secteur allant de l’Afrique Saharienne (correspondant en gros à ce qu’on appelait jadis le Soudan) au Proche-Orient. Désormais, ce rite barbare anti-féminin s’étend outre-Atlantique. Le parlement de l’Etat américain du Maine, a majorité de gauche, a légalisé depuis le 18 avril la mutilation clitoridectomie des fillettes pour s’assurer les votes d’une communauté somalienne croissante et qui a déjà longuement fait parler d’elle dans la rubrique faits-divers sordide…

Par 77 voix contre 70, cet état majoritairement démocrate (et bastion électoral de Bernard Sanders, sénateur du Vermont voisin, qui aux primaires du 6 mars 2016 contre Hillary Diane Clinton avait obtenu plus de 64 % des voix…) a voté la non-interdiction de la khuffadh, à savoir l’ablation du clitoris des petites filles, tel que le préconise le Umdat al-Salik (e4.3), manuel de loi islamique, selon l’enseignement de Mahomet. Il ne s’est trouvé qu’une seule élue de gauche, l’honorable Catherine « Cathy » M. Nadeau, élue du 78e district (Benton/Winslow), pour voter contre cette infâmie (c’est-à-dire en votant oui à l’interdiction des mutilations génitales), ce qui entre parenthèse montre bien que la gauche n’en a absolument rien à faire du droit des femmes, de même que les féminazes. Du côté des Républicains, tous ont voté pour le droit des femmes, sauf les trois qui étaient absents.

L’honorable Heather Sirocki, élue républicaine du 28e district (Scarborough), fait remarquer que ce vote de la honte s’est tenu lors de la « Semaine de l’enfance », de plus au mois d’avril, « mois de la prévention des abus contre les enfants ». Dans l’abjection cynique, la gauche se pose là. Et de préciser :

« Jouer avec cette loi contre les abus sur l’enfance est honteux. Finalement, après des heures d’appels téléphoniques de tout le pays et de l’état pressant le Président du Parlement Gideon [Sara Gideon, israélite et représentante du 48e district (Freeport/Pownal)] de fléchir sa position, elle mit la loi au vote à 22 h 30. Les Démocrates aiment parler au sujet des droits des victimes, des droits des femmes, de la défense des enfants, des droits de l’homme et de la justice – mais leurs votes au sujet de cette horrible forme d’abus sur les enfants ne correspondent pas à leurs paroles ».

Une autre Républicaine, l’honorable Karen A. Gerrish, élue du 20e district (Lebanon) a qualifié ce vote de triste événement pour les jeunes femmes mainoises et de préciser :

« C’était un vote que je sentais bien, j’avais supposé qu’il prouverait leur vote pour interdire les mutilations génitales féminines. Ils ne l’ont pas fait… »

Rappelons que les Somaliens ont été la communauté de colons la plus présente dans le Maine en 2003, de 2005 à 2012 et en 2017 (les Soudanais le furent en 2002 et 2004 et les Irakiens de 2013 à 2016). En ce qui concerne les autres états américains, les Somaliens sont arrivés en tête des implantations coloniales pour les années suivantes : 2003 : Vermont, 2004 : Idaho, Utah, Arizona, Colorado, Texas, Kansas, Dakota du Sud, Minnesota, Missouri, Illinois, Indiana, Michigan, Ohio, Tennessee, Kentucky, Mississippi, Géorgie, Caroline du Sud, Caroline du Nord, Virginie, Maryland, New York, Massachussetts, New Hampshire et Vermont ; 2005 : Utah, Arizona, Texas, Dakota du Nord, Dakota du Sud, Missouri, Illinois, Ohio, Tennessee, Géorgie, Caroline du Sud, Virginie, Connecticut, New York, Massachussetts, New Hampshire et Vermont ; 2006 : Utah, Arizona, Colorado, Texas, Oklahoma, Dakota du Nord, Dakota du Sud, Minnesota, Illinois, Michigan, Ohio et Tennessee ; 2007 : Dakota du Nord, Dakota du Sud, Minnesota, Missouri, Ohio et Vermont ; 2009 : Dakota du Sud ; 2010 : Oregon ; 2011 : Alaska et Mississippi ;  2012 : Alaska et Mississippi ;  2013 : Alaska et Missouri ; 2014 : Alaska, Minnesota et Missouri ; 2015 : Alaska, Utah, Minnesota et Connecticut ; 2016 : Alaska, Wyoming, Minnesota et 2017 : Colorado, Minnesota, Missouri, New York, District of Columbia et Rhode Island.

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :