Mais qui se cache derrière WikiLeaks ?

Une question que personne ne semble réellement se poser, surtout dans les médias mainstream qui reprennent l’ensemble des documents soit disant volés. Car il faut bien dire que les révélations de ce site sont sujet à scandale, puisqu’il révèle les dessous du fonctionnement des états.

Mais voilà, la ficelle est un peu grosse et l’enfumage un peu facile.

WikiLeaks serait donc le site d’un certain Julien Assange, réfugié depuis plus de deux ans dans l’ambassade londonienne de l’Equateur. Comme si une personne connue, retranchée dans un endroit déterminé, même avec de l’aide extérieur, était en capacité de voler et de divulguer les secrets des états les plus puissants de la planète.

Depuis hier on apprend que les 3 derniers présidents français auraient été espionnés par la NSA. Ce type de révélation devient habituel, il y a quelques mois on apprenait la même chose concernant Angela Merkel. Mais hier comme aujourd’hui, hormis des déclarations indignées et une réunion dans l’urgence, on perçoit clairement qu’il ne s’agit en réalité pas d’une surprise pour les dirigeants impliqués, et que ceux-ci ne réagissent que pour la forme.

Ni les Etats Unis ni ses prétendues victimes ne semblent être réellement gênés par ces révélations. Si de telles divulgations continuent, c’est même qu’elles arrangent ces états qui ont plus que largement les moyens de les neutraliser. Qui est donc réellement derrière WikiLeaks ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :