Décidément la révolte des Gilets jaunes ne plaît pas à l’establishment politique français, plus soucieux de s’incliner devant le mondialisme, destructeur des nations et des identités, prôné par des financiers apatrides.

Mais comme cette grogne des petits Français ne semble pas devoir s’arrêter, -il faut dire que face au mépris de la caste macronienne aucun gilet jaune n’a envie de baisser la garde-, la diabolisation par les politiciens du système bât son plein : l’accusation d’anti-sémitisme est sur toutes les langues, dans toutes les bouches des donneurs de leçons de démocratie et de liberté d’expression…

Aujourd’hui, ce fut l’ancien ministre de l’Intérieur, de sinistre mémoire, Manuel Valls qui, aux micros de RTL, a déversé sa haine envers ce mouvement bien trop populo à son goût.

Il a donc affirmé ce matin avoir “toujours estimé que l’antisémitisme, la haine des Juifs et l’antisionisme, la haine d’Israël allaient ravager notre société (…) C’est un mal profond qui a été réactivé (…) L’antisionisme donne la permission d’être démocratiquement antisémite“.

“C’est une forme d’échec collectif de toute la société. Il ne suffit pas de dénoncer, il faut agir”, a-t-il précisé. “Quand on a vu au début de ces manifestations des gilets jaunes ces chants repris, cette Marseillaise changée avec les mots de Dieudonné […], lui qui a unifié, y compris dans la classe moyenne parfois, ce sentiment antisémite, dans des publics très différents qu’on a retrouvés dans les gilets jaunes, il fallait frapper fort et dur dès le début” en interdisant « les manifestations ». Avant d’ajouter que “la foule n’a pas toujours raison”.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 commentaires

  1. Alexandre Sanguedolce says:

    Qu’il s’occupe de Barcelone, lui il n’est plus chez’ ‘eux” mais en Catalogue

  2. Olivier84 says:

    L’opportuniste Vals sait que l’aventure Gilets Jaune est finie et prend le train en marche. Les vrais, ceux de la première heure sont rentrés chez eux dégoûtés ou tiennent encore quelques ronds points symboliques. Les autres ne sont là que pour épancher leur violence le samedi, loin des nobles valeurs initiales. Ils servent maintenant alternativement les desseins du pouvoir, ceux qui l’ont et ceux qui le veulent, ces derniers croyant naïvement sortir victorieux de leur utilisation

    • MA Guillermont says:

      “L’ opportuniste Vals sait que l’aventure Gilet Jaune est finie …”

      C’est votre petit doigt qui vous l’a dit ?

      Les Gilets Jaunes sont entrés de plein fouet dans l’Histoire et ira à son plein accomplissement , sous la bonne Garde de Notre Dame des Neiges .

      Manifestation authentique et inébranlable du Vrai Peuple de France

      • Olivier84 says:

        Tenez, voilà de quoi il est capable votre soit-disant “Vrai peuple de France” !
        Le vrai “Vrai” il y a longtemps qu’il est rentré chez lui dégouté de ces violences ….
        https://www.ndf.fr/nos-breves/20-02-2019/decouvert-ce-lundi-matin-a-sete/

        • Alexandre Sanguedolce says:

          C’est une dialectique provenant probablement des milieux anarchistes

          • Olivier84 says:

            Ca peut venir de n’importe qui, les pistes, vraies ou fausses, sont nombreuses et je crains qu’on ne le sache jamais tellement chacun va se renvoyer la balle. Mais le plus important c’est de comprendre que, avec des images comme ça, avec des GJ submergés par des gauchistes et islamistes qui rêvent de mettre à bas le capital pour les uns et d’égorger tout ce qui n’est pas musulman pour les autres, les gens dits “normaux” n’ont vraiment plus envie de s’identifier au mouvement. Et ça, Manuel Vals et beaucoup d’autres fins stratèges politiques l’ont compris

  3. Cadoudal says:

    la lutte contre l’antisémitisme

    la meilleure méthode pour alourdir le joug de fer talmudique qui était trop léger jusqu’à ce jour.

  4. domremy says:

    Histoire napolitaine : comprenne qui voudra

    On conte qu’un jour un prédicateur napolitain voyant l’église se vider pendant le sermon, le populaire courant assister aux bouffonneries de Polichinelle, tâcha de ramener son auditoire en brandissant le crucifix et criant : Ecco !Ecco ! il vero Pulcinella,

  5. Ingérence d’un espagnol catalan en pays étranger !

  6. MA Guillermont says:

    Je vous crois plus intelligent que de porter attention à cette inscription
    Cette écriture est satanique, celui qui a inscrit ces mots est malheureusement possède par une ou plusieurs entités .
    Nos vaillants et braves Gilet(e)s Jaunes sont totalement innocents de TOUTES CES ACCUSATIONS …
    Bien à vous

  7. Daniel Daflon says:

    Il est de retour le tocard. Moi qui espérait ne jamais revoir sa sale gueule de gardien de camp de concentration. Comme il s’est pris un rateau en Catalogne, il essaie de revenir se faire une place politique chez nous en criant avec les loups à faces de porcs contre les « gilets jaunes ». Contrairement à se que certains trolls voudraient faire croire, le système est tres loin d’en avoir fini avec les « gilets jaunes » et l’ensemble des patriotes français. Le mécontentement est si profond, et s’agrave encore, si bien que tous ces traîtres feraient mieux de penser à ce constituer une bonne planque au soleil, bien loin de la colère du peuple.
    L’Antarctique pourrait leur convenir.

    • MA Guillermont says:

      Cette fois – ci ce sera plus qu’une gifle qu’il va recevoir , le tocard …

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !