Décidément la révolte des Gilets jaunes ne plaît pas à l’establishment politique français, plus soucieux de s’incliner devant le mondialisme, destructeur des nations et des identités, prôné par des financiers apatrides.

Mais comme cette grogne des petits Français ne semble pas devoir s’arrêter, -il faut dire que face au mépris de la caste macronienne aucun gilet jaune n’a envie de baisser la garde-, la diabolisation par les politiciens du système bât son plein : l’accusation d’anti-sémitisme est sur toutes les langues, dans toutes les bouches des donneurs de leçons de démocratie et de liberté d’expression…

Aujourd’hui, ce fut l’ancien ministre de l’Intérieur, de sinistre mémoire, Manuel Valls qui, aux micros de RTL, a déversé sa haine envers ce mouvement bien trop populo à son goût.

Il a donc affirmé ce matin avoir « toujours estimé que l’antisémitisme, la haine des Juifs et l’antisionisme, la haine d’Israël allaient ravager notre société (…) C’est un mal profond qui a été réactivé (…) L’antisionisme donne la permission d’être démocratiquement antisémite« .

« C’est une forme d’échec collectif de toute la société. Il ne suffit pas de dénoncer, il faut agir », a-t-il précisé. « Quand on a vu au début de ces manifestations des gilets jaunes ces chants repris, cette Marseillaise changée avec les mots de Dieudonné […], lui qui a unifié, y compris dans la classe moyenne parfois, ce sentiment antisémite, dans des publics très différents qu’on a retrouvés dans les gilets jaunes, il fallait frapper fort et dur dès le début » en interdisant « les manifestations ». Avant d’ajouter que « la foule n’a pas toujours raison ».

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

13 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :