A bas le Parti Socialiste ! Il est mort. C’est le constat de Manuel Valls qui a bien participé à la mise à mort du parti à la rose en étant le premier ministre catastrophique du calamiteux ancien président de la République française, le socialiste François Hollande.

Manuel Valls, le perdant de la primaire de la gauche pour les élections présidentielles, le ministre honnis des Français, veut se refaire une virginité à bas prix : le politicien du système se met En Marche ! Pour obtenir un siège de député aux prochaines législatives… Ce qui n’a pas l’air de plaire à toute l’équipe de Macron, tel l’ancien député socialiste et porte-parole du président élu, Christophe Castaner :

 

Ni à certains socialistes. Pour Olivier Faure par exemple, le patron des députés socialistes, «les vrais amis ne sont pas ceux qui, par opportunisme, choisissent de ramper devant le nouveau pouvoir».

Le parti de monsieur Macron, ce n’est que la poubelle de recyclage des vieux pontes socialistes de l’ère hollandienne.


Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille ce livre :

%d blogueurs aiment cette page :