Manuel Valls se prépare à vivre une semaine difficile. La fronde grandit parmi les parlementaires de la majorité gouvernementale. Laurent Baumel, député socialiste rebelle, n’a pas hésité à déclarer que “Valls est très minoritaire dans le pays“. C’est déjà bien d’en être conscient. Demain, comme beaucoup de ses collègues, il s’abstiendra lorsque Manuel Valls demandera le vote de confiance de l’Assemblée nationale. En mai dernier, les frondeurs avaient été 41 à défier les autorités socialistes. Demain, combien seront-ils ? Personne ne peut le dire. L’Elysée a même réquisitionné Jean-Marc Ayrault pour venir, avec des pieds de plomb, appeler ses collègues à soutenir le nouveau gouvernement.

Ceci dit, les rebelles ont un courage limité. Ce sont des contestataires, pas des kamikazes. Pas question de voter contre le gouvernement et de provoquer des élections qui conduiraient à la débâcle.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :