En mai dernier, certains imaginaient reconvertir l’ancien Premier ministre et ancien maire d’Evry Manuel Valls en prochain maire de Barcelone. Manuel Valls envisageait sa “revanche” par un retour à ses origines catalanes, encouragé par le parti Ciutadans.

Alfred Bosch, ancien candidat de la gauche républicaine catalane, aux élections municipales avait réagi : « Ne pensez-vous pas que l’irruption d’un Martien politique pourrait être interprétée comme un manque de respect envers les citoyens ? »

Le dernier baromètre électoral local lui donne raison : le parti Ciutadans, à la tête duquel pourrait se présenter Manuel Valls, n’est crédité que de 5,2% des voix. Encore raté !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :

%d blogueurs aiment cette page :