L’email a bien été copié

 

Sanctoral 

Nativité de la Bienheureuse Vierge Marie

Tout est miracle dans l’histoire de la Sainte Vierge; Sa naissance ne fait point exception, et, bien que pauvre et vulgaire aux yeux du monde, elle apparaît aux yeux de la foi entourée des plus éclatantes merveilles. Aussi est-ce avec raison que l’Église s’écrie en ce jour: “Votre naissance, ô Marie, Mère de Dieu, a rempli tout le monde de consolation et d’allégresse, parce que le Soleil de justice, Jésus-Christ, notre Dieu, est né de Vous, Lui qui nous a tirés de la malédiction où nous étions plongés et nous a comblés de bénédictions; Lui, qui, ayant ruiné l’empire de la mort, nous a introduits dans la vie éternelle.” Cette fête, en effet, doit être une réjouissance universelle; ce n’est pas un heureux présage pour une ville ou pour un peuple, mais pour l’humanité tout entière. Joachim et Anne, Ses parents, étaient de la race de David, de laquelle devait naître le Sauveur promis au monde; mais ils étaient avancés en âge et n’avaient point d’enfants; donc nulle espérance humaine pour eux de donner naissance au Rédempteur attendu. Dieu, qui aime à confondre les calculs des hommes et les prévisions naturelles, jugea autrement et renouvela pour Joachim et Anne la merveille dont l’Ancien Testament nous rapporte plusieurs exemples. Les deux vieillards reçurent l’annonce des desseins de Dieu, et au temps marqué Marie paraissait au monde. Toute pure, toute immaculée avait été Sa conception, toute pure et toute privilégiée fut Sa naissance. Quelle joie ce jour-là dans la maison de Joachim! Quelles félicitations de la part des amies de la vertueuse Anne! Figurons-nous combien devait être ravissante cette enfant de bénédiction, sanctifiée dès le premier instant de Sa vie, et dont les facultés n’avaient pas connu un seul instant le sommeil ni l’imperfection! Les Saints ne tarissent pas d’éloges sur la naissance de Marie: “Avant la naissance de Marie, disent-ils, le monde était enseveli dans les ténèbres du péché; avec Elle paraît l’Aurore qui annonce le Soleil de Justice. Parfaite dès Sa naissance, Marie ne fit que croître chaque jour en vertus…”

Saint Adrien, Martyr

Saint Adrien est fêté le jour anniversaire de la dédicace de l’église qui lui fut consacré par Honorius Ier. Depuis l’introduction de la fête de la Nativité de la Vierge, il est seulement commémoré. Adrien était officier dans l’armée de l’empereur romain Galère qui faisait appliquer avec zèle les quatre édits de persécution des chrétiens de Dioclétien. Vers 306, alors qu’Adrien avait vingt-huit ans, il se convertit devant le courage de trente-trois chrétiens de Nicomédie que Galère avait ordonné de supplicier en les faisant fouetter à coups de nerfs, en leur broyant la bouche avec des pierres, puis en les emprisonnant après leur avoir mis le garrot. Apprenant cette conversion, l’empereur fit emprisonner Adrien avec les autres chrétiens puis, quelque temps après, le fit comparaître devant lui en présence de ses compagnons pour le faire fouetter ; les coups furent si violents qu’à la fin les entrailles d’Adrien sortaient de son corps. Puis Adrien et ses compagnons furent de nouveau jetés en prison. Comme des femmes romaines, dont Natalie l’épouse chrétienne d’Adrien, soignaient en cachette les martyrs dans leur prison, l’empereur Galère ordonna qu’on tranche les pieds puis les jambes des prisonniers puis qu’on fasse brûler leur corps. Adrien fut le premier supplicié et on lui coupa également une main. Quand on jeta les corps des martyrs au feu, Natalie voulut se précipiter dans le brasier mais une pluie violente éteignit les flammes. Natalie récupéra alors la main de son mari qu’elle conserva précieusement. Réfugiée peu de temps après à Constantinople pour échapper à la proposition de mariage que lui avait fait un tribun, elle rendit l’esprit après avoir vu, en songe, Adrien lui demander de le rejoindre dans la paix éternelle. Les reliques de Natalie et d’Adrien ont été transférées, en 1110, de Constantinople au monastère de Grammont en Belgique. Saint Adrien de Nicomédie et son épouse sainte Natalie sont fêtés en Orient ensemble le 26 août. En Occident, saint Adrien est fêté le 8 septembre et son épouse Natalie, qui l’encouragea à souffrir le martyre, est fêtée le 26 août. Saint Adrien est réputé guérir les maux de ventre.

Martyrologe

La Nativité de la bienheureuse Marie, toujours Vierge, Mère de Dieu.

Saint Adrien martyr, dont l’anniversaire est mentionné le 4 des nones de mars (4 mars); toutefois sa fête se célèbre principalement en ce jour où son corps fut transporté à Rome.

A Valence, en Espagne Tarragonaise, l’anniversaire de saint Thomas de Villeneuve, de l’Ordre des Ermites de saint Augustin, évêque et confesseur, remarquable par son ardente charité envers les pauvres. Il a été inscrit au nombre des saints par le pape Alexandre VII; sa fête se célèbre le 10 des calendes d’octobre (22 septembre).

A Alexandrie, les saints Ammon, Théophile, Néotère et vingt deux autres martyrs.

A Antioche, les saints Timothée et Fauste martyrs.

A Gaza, en Palestine, les frères saints Eusèbe, Nestabe et Zénon martyrs. Au temps de Julien l’Apostat, ils furent mis en pièces et massacrés par un groupe de païens qui s’étaient jetés sur eux.

Dans la même ville, saint Nestor martyr. Sous le susdit Julien, il fut cruellement maltraité par les mêmes païens furieux et rendit l’esprit.

A Rome, saint Serge Ier, pape et confesseur.

A Freising, saint Corbinien, premier évêque de cette ville. Ordonné par le pape saint Grégoire II, et envoyé pour prêcher l’évangile, il produisit des fruits abondants en France et en Germanie, et, s’étant rendu célèbre par ses vertus et ses miracles, il reposa en paix.

A Carthagène, dans l’Amérique méridionale, saint Pierre Claver, prêtre de la Compagnie de Jésus et confesseur. Par une admirable abnégation de lui-même et une exquise charité, il se mit, pendant plus de quarante ans, au service des esclaves noirs et en baptisa de sa propre main près de trois cent mille. Il a été incrit au nombre des saints par le souverain pontife Léon XIII, qui ensuite l’a établi et proclamé patron céleste des Missions auprès des Noirs.

L’email a bien été copié

 

L’email a bien été copié

 

L’email a bien été copié

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

%d blogueurs aiment cette page :