On ne l’avait pas vu beaucoup dans la rue lors de manifestations et il fait partie de ces personnalités UMP qui ont pris leur distance avec le mouvement de mobilisation qui s’était opposé à la légalisation du “mariage” homosexuel. François Fillon s’est encore illustré sur la question du “mariage” homosexuel, qui continue de gêner au sein de l’UMP.

Dans une interview au journal La Croix, François Fillon a donné sa position pour le moins alambiquée quant à la loi Taubira sur le mariage homosexuel. Pour lui, il s’agira de réécrire la loi et non de l’abroger. On aurait ainsi le mariage hétérosexuel et de l’autre l’union civile homosexuelle. Cette dernière se verrait supprimer la filiation dans le but de restreindre les possibilités d’adoption par les homosexuels. C’est ainsi que la PMA devrait être réservée aux couples hétérosexuels ne pouvant avoir d’enfants. D’autre part, il souhaite l’abrogation de la circulaire Taubira qui facilite la transcription en France de l’état civil des enfants conçus à l’étranger par GPA.

On comprend donc bien que cette position de ni oui ni non ne satisfera personne, opposants comme partisans de la loi Taubira. On ne peut rester éternellement indécis dans le but de ménager l’un et l’autre dans une démarchee pour le moins électoraliste. Mais venant de François Fillon, on est loin d’être étonné !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :