Le magazine d’extrême gauche Marianne vient de publier un article qualifiant une messe de  Mgr Cattenoz de “messe catholique intégriste”.

Lisez quelques extraits :

France Culture : quand le service public diffuse une messe catholique intégriste sur les LGBT et contre Simone Veil

Ce dimanche 15 juillet, la radio de service public a livré son antenne pendant près d’une heure à Mgr Jean-Pierre Cattenoz, qui multiplie de longue date des positions réactionnaires sur les sujets de société. Pendant son homélie, l’archevêque d’Avignon s’en est pris au mariage pour tous mais également à l’avortement, de façon très violente.

La tradition peut sembler incongrue dans une République laïque : tous les dimanches, de 10h05 à 11h00, la radio publique France Culture diffuse en direct une messe chrétienne. (…)

Difficile, à première vue, de déceler en quoi la messe retransmise ce dimanche 15 juillet « fait la culture » : pendant une heure, la station publique a laissé la parole à Mgr Jean-Pierre Cattenoz, l’archevêque d’Avignon. Depuis sa cathédrale Notre-Dame des Doms, celui-ci a développé un discours intégriste, hostile au mariage pour tous mais également à l’avortement et ce, de façon très virulente. La séquence a été repérée et relayée par un auditeur vigilant de la radio, qui a adopté le pseudonyme « L’incroyant » sur les réseaux sociaux.

 

[…] Mgr Jean-Pierre Cattenoz cite sur ce sujet deux figures emblématiques du catholicisme : l’ancien pape Jean-Paul II et Mère Teresa. Du premier, il relaie la phrase suivante : « L’avortement est le crime le plus abominable qui soit car la victime n’a même pas la possibilité de crier sa propre souffrance ». Et de la seconde : « L’avortement est une réalité abominable car une mère tue son propre enfant ». Difficile d’être plus clair…

L’archevêque complète ensuite ces références d’une petite touche personnelle :

« Je vous avoue que j’ai pleuré il y a quelques semaines en voyant conduire au panthéon de la République le corps de celle qui a permis la légalisation de l’avortement », lâche-t-il, au sujet de l’entrée au Panthéon de Simone Veil après sa mort.

Comble de l’outrance, il enchaîne alors en comparant l’IVG et… la Shoah, dont avait été victime Simone Veil :

« Au siècle dernier, et je cite toujours le pape François, tout le monde était scandalisé par ce que faisaient les nazis pour entretenir la pureté de la race. Aujourd’hui, nous faisons la même chose mais avec des gants blancs. »

L’auteur de cet article ridicule est un certain Hadrien Mathoux. Ce journaliste militant, qui ne manque jamais une occasion de se faire le porte-voix du lobby LGBT ou de chanter les louanges de Simone Veil, en arrive à perdre la moindre parcelle d’objectivité, se choquant qu’un évêque rappelle tout simplement quelques positions élémentaires de la doctrine de l’Eglise catholique.

Hadrien Mathoux, journaliste cathophobe

Le titre de l’article de cet Hadrien Mathoux suffit à démontrer l’incompétence de ce journaliste à traiter un sujet religieux. Il n’existe bien sûr pas de messe “sur les LGBT et contre Simone Veil”. Le jeune scribouillard veut en réalité parler du sermon de Mgr Cattenoz. Et le militantisme épidermique de cet Hadrien Mathoux l’empêche de se contenir. En décrivant ce qui le choque dans ce sermon, le lecteur s’aperçoit que selon le raisonnement de ce Mathoux, Jean-Paul II, Mère Teresa et même l’actuel pape François participent tous à l’intégrisme puisque le seul fait de les citer en sermon rend cette messe “intégriste”. Un tel degré de sottise disqualifie complètement ce journaliste.

Précisons encore que Marianne est un magazine orienté à l’extrême gauche, fondé par Jean-François Kahn (celui qui considérait avec condescendance comme un simple “détroussage de domestique” ce qu’avait fait son ami Dominique Strauss-Kahn à la femme de ménage entrée dans sa chambre d’hôtel) et Maurice Szafran.

Cette année, Marianne et sept magazines de Lagardère ont été rachetés par le milliardaire Daniel Kretinsky, oligarque tchèque.

 

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

18 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :