Jean Messiha, chrétien Copte d’origine égyptienne, conseiller de Marine Le Pen sur les questions du Proche-Orient, semble être à l’origine de la position de la dirigeante frontiste.

“Israël a envoyé un message clair sur l’inviolabilité de sa frontière: on peut le juger excessivement, inutilement brutal, mais c’est un message clair.” Indique Marine Le Pen dans un tweet, hier, consécutivement à des tweets sur l’immigration clandestine en France. Cette déclaration est accompagnée immédiatement d’un autre tweet: “Trump a pris une responsabilité en allumant une allumette prés d’une station-essence, c’est-à-dire en prenant deux décisions polémiques concernant le Proche-Orient: le déplacement de l’ambassade américaine et la sortie de l’accord de l’Iran.”  Elle déplore la “méthode”  [de la part du Hamas] “qui consiste à emmener dans des manifestions, où on sait qu’il va y avoir des violences, et même des violences importantes, des femmes et des enfants», dénonçant en quelque sorte la méthode du bouclier humain. Précisant aussi qu’“il faut une enquête indépendante sur ce qui s’est passé entre Israël et gaza.” 

Et en effet, si la France réagissait en tirant sur ceux qui violent ses frontières, il n’y rentrerait pas un seul clandestin. Et puis faut-il rappeler que Le Hamas qui appelle aux manifestations à Gaza a été fondé par les Frères musulmans, ceux-là mêmes qui tiennent le culte musulman en France ?

Jean Messiha et les deux poids deux mesures

Mais c’est Jean Messiha qui explique probablement le mieux la position de Marine Le Pen. En effet, il élabore longuement sa position en tweetant dans l’affaire qui oppose Israël à la Palestine, et le point-de-vue d’un copte d’Égypte -où les chrétiens sont persécutés depuis des siècles- mérite qu’on s’y attarde:

Au Yémen des centaines de personnes innocentes meurent chaque jour. Pourquoi les castafiores en larmes qui ont dénoncé les morts de Gaza n’ont pas bougé même un sourcil ?! Parce que les balles sont saoudiennes et pas juives ? L’indignation sélective des Islamo-gauchistes …

Les émeutes de suite à l’inauguration de l’ambassade US à Jérusalem sont islamistes, initiées et alimentées par le Hamas. Pour preuve, elles n’ont pas d’équivalent en Cisjordanie. Le Hamas sacrifie ses femmes et ses enfants sur l’autel terroriste de son cynisme criminel…”

Les islamo-gauchistes qui vocifèrent sur les morts de invoquant les droits de l’homme, n’ont pas eu un seul mot de sympathie pour les Chrétiens d’Indonésie dont 14 sont morts dans des attentats islamistes. Et ces islamo-gauchistes n’ont pas pour autant été menacés de mort!”

“Le Hamas est une organisation terroriste classée comme telle par la plupart des pays occidentaux. On sait que le terrorisme islamiste pratique le suicide et le meurtre d’innocents comme mode opératoire privilégié. À il vient de suicider 52 innocents

“Ni keffieh ni kippa!” 

Les événements du Moyen-Orient auraient beaucoup moins de poids et de retentissement en France si les gouvernements successifs n’avaient pas ouvert depuis des décennies les frontières aux immigrés musulmans et si depuis 2014 les clandestins de l’Islam n’y avaient pas toutes les indulgences, faisant ainsi le jeu de la Haute finance internationale dans laquelle les amis d’Israël tiennent le haut du pavé… Ainsi pour Israël les frontières sont sacrées, tandis que pour la France elles doivent disparaître. Le sort des coptes d’Egypte risque de devenir le sort des Français, si cela continue comme les orientaux en ont souvent lancé l’avertissement.

Civitas avait inauguré une belle formule il y a quelques années, concernant la France: “Ni keffieh ni kippa!” 

Ci-dessous une interview de Jean Messiha par Sonia Mabrouk sur CNews: “Je suis devenu français au bout d’un long parcours d’assimilation”

Jean Méssiha : “J’ai reçu une éducation catholique”

“Il est vrai que j’ai un parcours singulier. Copte orthodoxe de naissance, j’ai reçu une éducation catholique, en particulier à Saint-Louis de Gonzague, où j’ai fait la grande partie de ma scolarité. Mais savez-vous qu’une grande partie du clergé copte a été élevée par les congrégations catholiques ? Il y a là pour moi deux spiritualités, qui ont bercé mon enfance, deux mondes. Et aujourd’hui, je vais à la messe dans le rite copte orthodoxe, mais il m’arrive souvent, pour des raisons de commodité, d’assister à la messe catholique, ici à Notre-Dame d’Auteuil.”

Jean Messiiha interrogé dans Monde & Vie

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

14 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :