Marine Le Pen met à nu les connivences entre la Justice, le pouvoir et les médias qui ont corrompu les élections présidentielles en un système très élaboré, elle parle de la refondation du Front national comme première force d’opposition au cours du congrès qui aura lieu en début 2018. Elle ne conteste pas les ennuis financiers du FN que Jean-Jacques Bourdin évalue à 5 millions d’euros, et pense le résoudre avec l’emprunt patriotique afin de contrer le barrage des banques du monde entier. Concernant la PMA, la nouvelle députée clame son opposition par le fait que les enfants ont droit à leur père et présente d’autres arguments sur le sujet. Elle revient sur l’échec du débat du second tour: “je souhaitais mettre en lumière ce que personne n’avait mis en lumière d’ un candidat surprotégé par la presse”, dit-elle. Elle regrette de n’avoir pas réussi mais affirme que les Français se rendront compte très vite de ce qu’elle a dénoncé à cette occasion. Elle aborde également le problème de la proportionnelle ainsi que d’autres sujets comme l’immunité parlementaire.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

12 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La nouvelle revue Civitas

La revue 84 disponible en prévente, votre revue trimestrielle de Civitas sur l’insupportable police de la pensée.

Cliquez ICI pour en savoir plus