C’est le jeudi 16 juillet que Marine Le Pen s’est vautrée dans la repentance avec le message ci-dessus posté sur son compte Twitter. La présidente du Rassemblement National n’a pas encore compris. Elle pense toujours que, si elle était autorisée à se rendre en Israël pour se prosterner à Yad Vashem, le sésame lui serait accordé pour gagner l’Elysée.

La seule chose qu’elle a gagnée, c’est un commentaire de Serge Klarsfeld : “A partir du moment où la Présidente du Rassemblement National a condamné de la façon la plus ferme la rafle du Vel d’Hiv organisée par la police de l’Etat Français de Vichy, elle a renié son père, laudateur de Philippe Pétain“.

Mais si Serge Klarsfeld prend plaisir à souligner que Marine Le Pen a renié – une fois de plus – son père, il confirme par voie de communiqué qu’il n’en sera jamais fait assez :

Pour être certain de sa détermination à lutter contre l’antisémitisme il lui reste à approuver le discours de Jacques Chirac en 1995 et la loi Gayssot qui protège du négationnisme les victimes de la Shoah.”

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

17 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :