Depuis l’annonce des résultats des élections européennes dimanche soir, Marine Le Pen exulte. Bien sûr, elle a de quoi se réjouir puisque son parti, le Rassemblement National, arrive en tête en France et dépasse le résultat de la liste LREM soutenue par Emmanuel Macron.

Mais si on veut bien pousser l’analyse un peu plus loin, cette victoire n’est pourtant pas une progression ! Comparons les résultats de 2019 à ceux de 2014.

Déjà en mai 2014, le Front National sortait premier parti de France de ce scrutin européen. Il récoltait alors 24,86 % des voix et obtenait 24 sièges au Parlement européen.

Ce 26 mai 2019, le Rassemblement National conserve sa place de premier parti de France, avec un écart cependant moindre entre lui et le second parti, et un score légèrement inférieur de 23,31 % des voix. Ce qui lui confère 23 sièges au Parlement européen, soit un de moins qu’en 2014.

La propagande du RN aura beau jeu de dire qu’elle a récolté plus de voix qu’en 2014, mais c’est tout simplement parce que la participation à ce scrutin a été plus importante cette année. Cela ne témoigne pas d’une progression parmi l’opinion publique.

Le Rassemblement National n’en sort donc pas renforcé au sein du Parlement européen. Non seulement parce qu’il compte un député de moins qu’en 2014 mais surtout parce qu’il ne peut plus s’y prévaloir du leadership parmi ses partenaires des autres pays européens, ce rôle appartenant désormais à Matteo Salvini dont le parti La Ligue fait une progression fulgurante, avec 28 députés européens, et qui a l’avantage considérable, lui, d’être au gouvernement de son pays.

Enfin, en interne, le Rassemblement National constate aujourd’hui qu’il conserve un résultat appréciable sans Marine Le Pen, qui avait choisi de confier la tête de liste à un jeune alors quasi inconnu, Jordan Bardella, qui s’est montré finalement plus efficace qu’elle dans les grands débats télévisés. Le vrai gagnant de cette élection, c’est lui.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Jeanne de France

Livre d’Alain Sanders

Jeannette est une petite fille de treize ans, vive et enjouée, qui n’aime rien tant que d’aller courir à travers champs avec ses amies.

Mais saint Michel lui apparaît et lui parle de la grande pitié qui est au royaume de France, envahi et opprimé par les armées anglaises.

Alain Sanders nous raconte ici la belle histoire de sa vie.

Avec 6 illustrations à l’intérieur du livre.

11 x 16,5 cm – 120 pages (éditions Clovis)

A partir de 8 ans

%d blogueurs aiment cette page :