Faute de pouvoir se rendre à Yad Vashem, Marine Le Pen, indésirable aux marches contre l’antisémitisme chapeautées par les organisations communautaires de type CRIF, a tenu à déposer des fleurs devant une plaque commémorative en mémoire d’Ilan Halimi.

Sur Twitter, la présidente du Rassemblement National écrit :

“Nous rendons ce soir hommage aux victimes de l’antisémitisme, et exprimons à cette occasion notre solidarité avec tous nos compatriotes juifs qui ne veulent plus vivre dans la crainte.”

Nous cherchons en vain une cérémonie équivalente organisée par Marine Le Pen à la suite de profanations antichrétiennes… 

Seuls les plus mal intentionnés rapprocheront cette information avec le passage de Marine Le Pen, le même 19 février, sur la télévision israélienne I24.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 90 000 € pour 2024

MPI fête ses 10 ans ! Continuez de nous aider !

MPI continue de subir les attaques du système, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup