L’attitude de Marion Maréchal (qui ne veut plus s’appeler Le Pen) relève-t-elle d’une indécision permanente ou d’une stratégie bien réfléchie ?

La petite-fille de Jean-Marie Le Pen avait mis fin à ses mandats politiques mais elle continue sans cesse à rechercher l’attention médiatique. D’abord avec l’ISSEP, cet institut qui lui sert de vitrine même s’il ne compte qu’une poignée d’étudiants. Ensuite, il y a quelques mois, avec la Convention de la Droite dont on ne sait vraiment qui d’elle ou d’Eric Zemmour en a retiré le plus de fruits.

Or, à chaque fois, Marion Maréchal finit par affirmer qu’elle ne veut pas se présenter contre sa tante Marine Le Pen. Ce qui laisse tout de même entendre que si Tante Marine ne se représentait pas… Mais Marine Le Pen vient déjà de proclamer qu’elle sera une fois de plus candidate à la présidence de la république en 2022.

Et voilà que nous apprenons que se tiendra à Rome, les 3 et 4 février, une convention du national-conservatisme dont les vedettes seront Matteo Salvini, Viktor Orban, Giorgia Meloni et… Marion Maréchal.

Pas sûr que Tante Marine apprécie…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Et alors? où est le problème? Concentrez vous plutôt sur les fléaux qui gouvernent la France plutôt que commencer à faire des commentaires malsains et lourds de sous-entendus sur les seuls personnages dignes de soutien.

  2. Perso je préfère crever que de veauter pour la traite marine et la siô’´´marion ´´´j ai donné et ne suis pas ne cocu ´´´le partit des fdp et de la communauté bip bip ´´´non merci ´´´

  3. Ces guignols vont “conserver” quoi au juste ? Les intérêts des électeurs de Macron ?

  4. Dejean Monique-Elisa says:

    Vite, vite Marion, débarassez nous de cette bande de guignols !

  5. En ce moment, Marion apprend la Torah avec un rabbin. Marion c’est le national-sionisme, elle sera une présidente comme les autres, invitée au souper du CRIF chaque année. Peut-on lui faire confiance avec une telle orientation ? D’après-vous ?