La presse – y compris celle dite chrétienne mais missionnée pour subvertir l’Eglise de l’intérieur – s’étonne, voire s’offusque, que Marion Maréchal-Le Pen, député, soit invitée au même titre que des élus d’autres partis, à intervenir lors de la 5e édition des universités d’été de la Sainte Baume organisées par Mgr Rey et dont le thème de cette année est “médias et vérité”.

Les mêmes journalistes n’émettent aucune critique à la présence de Valérie Boyer, député Les Républicains (ex-UMP), ou de Simon Renucci, député-maire d’Ajaccio sous l’étiquette Corse Social-Démocrate et ex-PS,  à cette université d’été.

Selon ces journalistes, habituellement très attachés à la “démocratie”, il y aurait donc les bons et les mauvais élus, pour ne pas dire les bons et les mauvais électeurs.

Certes, c’est bien la première fois qu’un élu du Front National est invité à participer à cette université d’été. Mais n’était-il pas temps, justement, que les évêques de France admettent que le FN fait bel et bien partie du paysage politique au même titre que Les Républicains et le PS et qu’il est peut-être des trois le moins éloigné de la doctrine catholique, même si son évolution liée à son actuelle direction va plutôt hélas dans le sens contraire.

L’Abbé Guitton, responsable de l’Observatoire socio politique du diocèse de Toulon-Fréjus, en charge de l’organisation de ces universités avec les Dominicains de la Sainte Baume et en partenariat avec Famille Chrétienne et Liberté Politique, a déclaré à l’ “Obs” : “Ça ne nous parait pas incongru de l’inviter, dans le Var le FN représente jusqu’à 40% des électeurs !”.

Le père dominicain François Régis Delcourt, coorganisateur, précise : “On a pris Marion, pas Marine, ni Jean-Marie, ni Philippot ! Elle est aussi un peu dans une certaine marge du parti. Son discours fait réfléchir. Elle a l’air assez mesuré, sur l’immigration et sur d’autres questions. Elle prône la distance par rapport à son parti. C’est une personnalité intelligente.”

Signe des temps, l’abbé Grosjean pourrait suivre et inviter un élu FN à son université Acteurs d’Avenir. Entre pragmatisme et opportunisme…

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

92 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :