Devant la caméra de LCI, Marion Maréchal Le Pen admet que l’avortement est un sujet tabou mais qu’elle ne renoncera pas à ses convictions. Et continue à se demander «s’il est normal » qu’il soit « remboursé intégralement ».

On peut remercier Marion Maréchal Le Pen de maintenir mordicus, et malgré des pressions au sein même du Front National, que l’avortement ne devrait pas être remboursé intégralement.

Cependant on peut aussi déplorer l’attitude politique qui consiste à s’appuyer sur la loi Veil, considérée positivement, sur la légalité de l’avortement, pour défendre le non-remboursement total de l’IVG.

Pour rappel l’avortement c’est une Interruption Volontaire d’une Vie humaine !

Dans les années 80, le FN défendait intégralement le droit à la vie et demandait l’abrogation de la loi Veil. Le parti de Jean-Marie Le Pen présentait cette loi comme un « génocide anti-français » et Simone Veil était surnommée « Mme Avortement ». Elle faisait partie des femmes politiques mises au panthéon des traîtres et des libérales-libertaires.

Presque 40 ans après, les valeurs, que les médias incultes prénomment « traditionnelles », des jeunes têtes montantes du Front telle Marion ont bien changé : on accepte maintenant la loi Veil mais on combat, encore, les « avortements de confort » que certains autres, comme l’inverti Philippot qui dans son duo homo ne sera pas confronté au problème de grossesse, défendent allègrement au nom du sacro-saint droit de la femme. Ce droit-là est sacré tandis que le droit de vivre est optionnel !

Par ailleurs on occulte cette réalité démographique : autant d’avortements, autant d’immigrés, le Grand Remplacement passe aussi par là !

Il est une constante dans la partitocratie démocratique qui nous gouverne, la gauche donne le ton sociétal et la droite suit avec un train de retard. Plus la gauche penche à gauche, plus la droite se gauchise et la droite de la droite se recentre. Etc. C’est le sens du progrès nous dit-on !

Or il est des principes intemporels : une vie humaine reste une vie humaine, hier aujourd’hui demain. L’avortement tue une vie, hier aujourd’hui demain. Le vrai combat contre l’avortement reste donc le même, hier aujourd’hui demain. Il est pro-vie à 100 % et pour l’abrogation de la loi Veil.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

40 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

49 % 20 280 € manquants

Il nous manque 20 280 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :