C’était un secret de polichinelle, mais c’est chose faite maintenant. Marion Maréchal a officiellement rejoint Eric Zemmour et lui a apporté publiquement son soutien à l’occasion du grand meeting organisé par le candidat à Toulon qui a réuni plus de 8000 personnes.

Il s’agit à l’évidence d’une prise importante pour Eric Zemmour même si Marine le Pen a su intelligemment lui ôter son effet de surprise en l’annonçant elle-même dans les médias il y a plusieurs semaines. Il est très probable que ce ralliement ne change pas la donne immédiatement pour Eric Zemmour mais il signe vraisemblablement la mort politique de Marine Le Pen qui aura réussi le tour de force de se mettre à dos toute une partie de son camp après avoir renié tout le substrat idéologique de son parti. La dédiabolisation s’est transformée en auto-dissolution.

Interrogée dans Valeurs Actuelles la petite fille de jean Marie le Pen confirme :

Ce qui me frappe d’abord chez Eric Zemmour, c’est sa cohérence et sa vision. Mon choix est une adhésion idéologique. Je retrouve chez Éric Zemmour beaucoup de positions que je défendais au sein du RN, sans être nécessairement entendue, notamment sur l’économie, l’Europe, les sujets dits sociétaux. J’admire également son courage intellectuel, c’est un homme qui se ne laisse pas intimider par le terrorisme intellectuel du politiquement correct. C’est un atout considérable car cette pression pousse souvent les hommes politiques aux compromissions dans les idées et aux renoncements dans les actions. Avec lui, je sais que ce ne sera pas le cas.

Surtout, je partage avec lui cette idée que le combat civilisationnel est le premier des combats. A travers le combat civilisationnel, j’entends bien sûr la question migratoire, culturelle et démographique. La politique de civilisation que j’appelle de mes vœux comporte ces trois angles. Pour toutes ces raisons, je n’ai pas aujourd’hui l’impression de suivre un parti politique, mais de suivre mes convictions. C’est cela qui a fini par me décider. Je suis là où tout me dit que je dois être.

Une remarque : il ne peut y avoir de combat civilisationnel sans sa base religieuse.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :