La rentrée scolaire est placée sous le symbole du masque. A l’école primaire, seuls les adultes doivent porter le masque selon les recommandations du protocole sanitaire.

Toutefois, de nombreux enseignants constatent qu’ils ne peuvent faire classe correctement à leurs élèves dans ces conditions. Certains enseignants tentent donc de s’appuyer sur le décret du 10/07/20 qui stipule que le port du masque est obligatoire seulement s’il n’y a pas la distanciation sociale et se tiennent par conséquent à plus d’un mètre des enfants. D’autres ont parfois obtenu un certificat médical d’exemption de masque.

Or, l’inspection de l’éducation nationale vient d’avertir l’ensemble des directeurs que les enseignants qui ne portent pas le masque en classe pourront être tenus responsables de la propagation du COVID 19 dans leur école.

De quoi installer encore un peu plus le climat de terreur et de tyrannie qui règne en ce moment.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :