Matteo Salvini est attaque et contre-attaque. En permettant, en pleine crise du Coronavirus, de débarquer en Sicile à des clandestins venus d’Afrique et d’Asie via la Libye et la traversée de la Méditerranée, l’actuel gouvernement italien est,selon lui, irresponsable par soumission :

« Le gouvernement sous la coupe des ONG, fait débarquer les migrants et bloque les réfugiés. »

L’ancien ministre Matteo Salvini revient pour attaquer le Premier ministre Giuseppe Conte et le ministre de l’Intérieur Luciana Lamorgese sur la question des migrants. 

« Le même gouvernement qui a ouvert des ports pour 2 359 immigrants depuis le début de l’année (contre 262 à la même période il y a un an) a bloqué un couloir humanitaire qui prévoyait l’arrivée de 66 réfugiés du Niger (fuyant Boko Haran et majoritairement chrétiens, ndlr). 

« En Italie, avec ce gouvernement, les ONG sont toujours au dessus de la loi : elles décident où et quand débarquer, elles peuvent éperonner les gardes-côtes sans conséquences, elles sont même invitées au ministère de l’ Intérieur, elles demandent l’annulation des décrets de sécurité et elles amènent des centaines d’immigrants sans aucune restriction. Le gouvernement est sous la coupe des ONG : est-ce complicité ou incapacité? »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. GUY ANSEAUME says:

    Le gouvernement, traduisons les fondés de pouvoir de la franc-maçonnerie REAA ou Bnaï Brith

  2. Fauchille says:

    Avez vous entendu ou lu ce qu’a déclaré l’ Apostat bergo..liano, ? c’est lui qui dirige l’Italie via la racaille conf. épiscopale collabo, notamment l’archevêque de Pérouse, ce soroscuré. Il est temps de fermer la frontière de de vrai- faux état et d’interdire à l’argentin de pointer son nez en dehors du vatican.
    Que Salvini revienne au pouvoir ns verrons peut-être remis en cause ce concordat de 1984 annulé.