Sur BFM TV, le frère trois points Jean-Luc Mélenchon a exprimé son allergie aux églises. « Pour les funérailles nationales, il y en a marre d’aller dans les églises », a-t-il déclaré.

Si Jean-Luc Mélenchon, en héritier assumé de la Terreur, est de ces politiciens foncièrement hostiles au christianisme, il faut noter que son propos n’est pas totalement dénué de sens. Il est en effet absurde et contraire à la doctrine traditionnelle de l’Eglise d’accorder des funérailles catholiques à des personnages dont la vie publique est notoirement en contradiction avec les enseignements de l’Eglise. Ainsi, un déviant sexuel ne doit pas avoir droit à des funérailles catholiques. De même pour un politicien complice des lois mortifères (avortement, euthanasie). Ce qui signifie que Jacques Chirac, par exemple, n’avait pas droit à des funérailles catholiques.

Quant à Jean-Luc Mélenchon, son appartenance à la franc-maçonnerie (il est membre du Grand Orient de France) l’exclut de facto de la possibilité de recevoir des funérailles catholiques…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :