La coalition Planification familiale 2020 (FP2020) de Melinda Gates a  célébré  les progrès qu’elle affirme avoir réalisés depuis ses débuts en 2012 et a annoncé un nouveau partenariat mis à jour pour les dix prochaines années sous l’appellation FP2030.

FP2020 a été lancé lors d’un sommet à Londres, parrainé par Melinda Gates, le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) et le gouvernement du Royaume-Uni. Plus tôt cette année-là, Melinda Gates a annoncé qu’elle souhaitait faire de la planification familiale son domaine phare de la philanthropie, tout en soulignant qu’elle ne voulait «pas de controverse» liée à l’avortement ou au contrôle de la population. «Un mouvement mondial attend de se produire», a-t-elle déclaré.

Cependant, le hashtag #nocontroversy de Melinda Gates est rapidement tombé en désuétude, et là où FP2020 est resté relativement silencieux sur l’avortement, ses partenaires et les membres de ses groupes de pilotage ont comblé le silence.

S’exprimant lors d’un panel lors de l’événement FP2020, Alvaro Bermejo, directeur de la Fédération internationale pour la planification familiale (IPPF), a déclaré que «le partenariat a vraiment rendu les questions de plaidoyer en matière de SDSR [santé et droits sexuels et reproductifs] plus efficaces». Le directeur exécutif de FP2020, Beth Schlachter, a confirmé, faisant écho à son soutien à «la planification familiale et la SDSR plus largement».

La SDSR reste un concept très controversé qui a été rejeté par l’Assemblée générale des Nations Unies pendant des décennies en raison de ses associations avec l’avortement, l’éducation sexuelle complète, l’orientation sexuelle et l’identité de genre.

Melinda Gates a d’ailleurs déclaré que les personnes LGBTQ sont les architectes d’un monde meilleur !

Depuis le remplacement de Donald Trump par Joe Biden, le gouvernement des Etats-Unis a choisi de soutenir l’avortement et les lobbies LGBT de par le monde.

FP2020 s’est félicité d’être à l’origine de 60 millions d’utilisateurs supplémentaires de la contraception moderne depuis 2012.

L’organisation de Melinda Gates ne cache plus les « intersections » entre son travail de planning familial et le Covid-19.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :