Sanctoral

6ème jour dans l’octave de Noël

Comme à la Messe de l’aurore, les lectures de cette messe nous invitent à admirer avec les bergers l’Enfant-Dieu dans sa crèche. Mais les chants empruntés à la Messe du jour ouvrent de plus vastes perspectives: l’Enfant Jésus est le maître du ciel et de la terre, et le Sauveur universel. Cette messe est omise et remplacée par celle du dimanche dans l’Octave de Noël, lorsque ce dimanche tombe précisément le 30 décembre, ou bien coïncide avec le jour même de Noël, avec la fête de saint Etienne, celle de saint Jean ou des saints Innocents. D’autre part, si le 30 décembre est un samedi, on dit la messe assignée pour ce jour, et non pas celle du Commun de la sainte Vierge.

Saint Sabin, Évêque et Martyr († 303)

On ne connaît ni l’origine ni la jeunesse de saint Sabin ; mais on sait que, devenu évêque de Spolète, il fut un homme plein de zèle pour la conservation de la foi et que ses exhortations soutinrent le courage des chrétiens, au temps de la persécution de Maximien-Hercule. Ce fut la cause de son arrestation. On voulut le forcer à adorer une petite statuette de Jupiter ; mais il eut le courage de la saisir et de la jeter sur le sol, où elle se brisa. Le tyran lui fit couper les mains. Deux de ses diacres, qui avaient été pris avec lui, furent tourmentés en sa présence sur le chevalet, rompus à coups de bâtons, déchirés avec des ongles de fer et brûlés avec des torches ardentes. Sabin les encouragea jusqu’au dernier moment. Dans sa prison, il rendit la vue à un aveugle. Le juge, ayant eu un grave mal des yeux pendant un mois, apprit ce miracle et vint demander soulagement à sa victime. L’évêque lui promit sa guérison, s’il recevait le Baptême avec toute sa famille. Il le fit, fut aussitôt guéri et donna bientôt généreusement sa vie pour la foi, avec sa femme et ses enfants. Sabin subit l’interrogatoire d’un nouveau juge et expira sous les coups horribles de fouets plombés.

Martyrologe

A Rome, l’anniversaire de saint Félix Ier, pape et martyr, qui gouverna l’église sous l’empereur Aurélien. Sa fête se célèbre le 3 des calendes de juin (30 mai).
A Spolète, l’anniversaire de saint Sabin, évêque d’Assise, des diacres Exupérance et Marcel, du gouverneur Vénustien avec sa femme et ses fils, sous l’empereur Maximien. Marcel et Exupérance furent d’abord tourmentés sur le chevalet, plus maltraités à coups de bâton et déchirés avec des ongles de fer; ils eurent enfin les flancs entièrement brûlés, et consommèrent ainsi leur martyre. Peu de temps après, Vénustien, sa femme et ses fils, furent mis à mort par le glaive. Quant à saint Sabin, il eut les mains coupées, subit une longue et dure prison, finalement fut battu jusqu’à la mort. Bien que le martyre de ces saints ait eu lieu en des temps différents, il est néanmoins commémoré en un même jour.
A Alexandrie, les saints Mansuet, Sévère, Appien, Donat, Honorius, et leurs compagnons martyrs.
A Thessalonique, sainte Anysie martyre. Dans la même ville, saint Anyse, qui en fut évêque.
A Milan, saint Eugène, évêque et confesseur.
A Ravenne, saint Libère évêque.
A Aquila dans les Abruzzes, saint Rainier évêque.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

Les commentaires sont fermés

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :