L’ange noir des peuples européens ne décolère pas!  A cause de la barrière en acier de 400 mètres de long mise au point par l’Autriche pour contrôler les migrants au col du Brenner.

Lors d’un congrès de la CDU du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale à Gustrow, vendredi 3 juin 2016, la chancelière allemande, Angela Merkel, a sommé le gouvernement de Vienne de ne pas fermer la frontière italo-autrichienne aux migrants : “S’ils ferment le Brenner, l’Europe est détruite.” La militante de l’accueil extrême de tous les migrants n’a pas hésité à culpabiliser les Autrichiens, et les pays hostiles à l’invasion  :

“Si ces flux migratoires se déplacent vers la  Libye et l’Italie, on ne peut pas simplement dire : “Nous fermons le Brenner.” Il faut “une solidarité raisonnable” a-telle  encore et toujours, matraqué. “Nous ne pouvons pas faire semblant de rien et dire que les passeurs peuvent tout faire et nous simplement fermer les frontières.”

Ce que Merkel, la politicienne vendue aux intérêts financiers des grands groupes capitalistes et aux idéaux mondialistes du “vivre-ensemble”, ne semble pas vouloir comprendre, c’est l’hostilité croissante des peuples européens à cette Union Européenne et aux technocrates qui la dirigent contre les intérêts des populations autochtones.

Si le Brenner ferme, ce sera, peut-être, espérons-le même, la fin de l’UE. Mais ce sera surtout la survie du peuple autrichien, préservé, du moins en partie, du mélange dissolvant !

Francesca de Villasmundo

https://www.salto.bz/de/article/04062016/se-si-chiude-il-brennero-leuropa-e-distrutta

http://www.ilgiornale.it/news/mondo/migranti-conclusa-l-barriera-brennero-merkel-cos-laustria-1267469.html

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Les vaccins en question

Le livre choc de la biologiste Pamela Acker et préfacé par l’ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste des ARN messagers Alexandra Henrion-CAUDE.

Ce livre a été un énorme succès outre Atlantique. Aidez-nous à la diffuser !!!

%d blogueurs aiment cette page :