A Rome, dans l’église de Santa Maria in Traspontina, à deux pas de saint-Pierre, a eu lieu la soi-disant « messe pour la Terre sans maux », née dans la lignée de la théologie de la Libération.

Mgr Michael Czerny de la Compagnie de Jésus, créé cardinal le 5 octobre dernier par le pape François, sous-secrétaire de la Section des migrants et des réfugiés du dicastère pour le service du développement humain intégral, y était présent.

Slogans indigènes, images de femmes qui allaitent des animaux, statues d’idoles païennes devant le tabernacle, c’est l’Église au visage amazonien et panthéiste, fille de l’Église d’Assise de Jean-Paul II, elle-même fille de la “nouvelle Église” née du concile Vatican II ! Entre relativisme, syncrétisme et apostasie…

 

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

12 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :

%d blogueurs aiment cette page :