femme-mexicaine

Mexique – L’assurance santé va forcer les femmes et les filles à utiliser des contraceptifs, pour ne pas être à nouveau enceinte et ne pas avoir à les couvrir les frais de maternité. Les contraceptifs devront être le DIU ou des implants dont l’effet ne dépend pas de la volonté de la femme. Si la femme n’est pas d’accord, elle devra assumer les frais des prochaines grossesses.

Depuis que le système de santé couvre de façon gratuite les grossesses naturelles et les césariennes, une hausse de 40 % des grossesses a été enregistrée. Les autorités sanitaires, sur base de statistiques douteuses, ont décidé d’arrêter cette situation, et de mettre en œuvre un programme qui oblige les femmes qui viennent d’avoir un enfant à adopter une méthode de « planification familiale ».

« Nous devons trouver un moyen pour que les femmes assument la responsabilité du payement de l’accouchement», a déclaré Rogelio Cavazos Vazquez, chef de gynécologie et d’obstétrique de l’Hôpital général. Chaque femme enceinte devra signer un engagement, lorsqu’elle quittera l’hôpital après l’accouchement, d’utiliser une méthode de contraception pour que « fonctionne » la «planification familiale  ». 

«Nous comptons sur les médecins de famille pour qu’en venant à l’hôpital  les femmes arrivent avec cet engagement signé et qu’elles ne redeviennent pas enceintes dans un court laps de temps, car beaucoup, en moins d’une année, viennent avec un enfant dans les bras et une grossesse avancée », a déclaré Vazquez Cavazos. Aucun argument n’est donné pour valider de telles actions qui violent la liberté de choix des couples pour exercer leur parentalité. Seul, l’«avantage» visant  à réduire les coûts des grossesses dans le secteur de la santé est avancé. Les parents des mineures seront approchés pour qu’ils acceptent cette méthodologie pour leurs filles, car dans de nombreux cas, ce sont eux qui s’y sont opposés. Autrement dit, on cherche à briser les droits parentaux des parents et les forcer à donner à leurs filles mineures, des contraceptifs qui compromettront gravement leur santé physique et psychologique.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

32 % 27 445 € manquants

12555 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021
Compteur mis à jour le 03/12/2021

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :