Encore une fois, un évêque mexicain fait la « une » dans les journaux du pays mais cette fois-ci pas pour ses positions conservatrices. Mais bien au contraire, l’évêque en question, Mgr Miguel Alba du diocèse de La Paz, dans l’état de la Basse-Californie du Sud, dans le nord-ouest du pays mexicain a affirmé, le 25 septembre dernier, qu’il était en faveur « d’une reconnaissance pour les couples homosexuels.

Selon cet évêque conciliaire, l’Ancien Testament nous enseigne que l’homosexualité peut être permise car, par exemple, dans la Genèse (2, 18) on trouve le passage suivant : « il n’est pas bon que l’homme reste seul ». Donc, il s’appuie sur ce passage pour déclarer qu’il soutient la création d’un statut juridique différent à celui du mariage !

Par ailleurs, il a eu l’audace de rajouter que « toute personne a le droit de chercher, donner et recevoir un soutien moral, économique et affectif de quiconque ». Son discours, selon ses propres mots, s’étend sur le plan juridique et non sur le plan moral car les individus doivent agir selon leurs propres convictions et croyances.

Inutile de dire que ce pauvre « évêque » conciliaire, issu des principes du Vatican II, procède contre le magistère de la Sainte Église. La question se pose de savoir si ce prélat connaît un tant soit peu son catéchisme ! Nous constatons enfin que ses déclarations arrivent tout juste quelque temps avant l’ouverture du Synode de la famille qui se déroulera à Rome le mois prochain, où des sujets concernant un regard positif sur l’homosexualité et la communion des divorcés-remariés seront traités avec acharnement.   

Voilà ce que peuvent provoquer l’ignorance et le manque de sérieux dans les séminaires conciliaires car, si l’on avait appris à cet évêque à étudier les Saintes Écritures comme il le fallait, il se serait sûrement rappelé qu’un peu plus bas dans le même passage de la Genèse (2, 22), on retrouve comment Dieu a donné à l’homme une femme pour combler sa solitude. Aucune sanction ni réaction du Vatican.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :