Domenico MogaveroMgr Domenico Mogavero est l’évêque de Mazara del Vallo, et également canoniste et commissaire de la Conférence Épiscopale Italienne (CEI) pour l’immigration. Il a donné une interview à la Stampa en date du 25 mai qui vaut son pesant d’or !

Il y affirme les choses suivantes à propos de la dénaturation du mariage :

« En Irlande le premier ministre Enda Kenny a regardé la réalité en face. Et c’est ce que doit faire à son tour le gouvernement en Italie : prendre acte du fait qu’il existe dans notre pays des centaines de milliers de concubins homosexuels ». Ce sont des réalités qui « ont droit à une réglementation ».

« En tant qu’évêques, nous sommes appelés à accompagner et à assister les personnes dans les situations concrètes de leur vie, plutôt que de les condamner ou les exclure »

« On ne peut pas s’enfouir la tête dans le sable et laisser sans reconnaissance juridique ce qui est devenu une réalité sociale répandue »

« Les gays ne sont pas des malades qu’il faut soigner. C’est la personne humaine qui doit être cœur et de l’action du législateur et de la pastorale de l’Église »

« Toutes les personnes ne confessent pas une religion et donc les non-croyants ont tout autant droit à être soutenus dans leur droit à la dignité »

« On ne peut ni sous-évaluer ni considérer comme une anomalie ce qui vient de se passer dans un pays plus catholique que l’Italie comme l’est l’Irlande »

« Il faut dépasser les préjugés de l’Église qui réduisaient l’homosexualité à une perversion et à un danger public. Le législateur ne peut pas faire comme si les unions gays et les couples en concubinage n’existaient pas »

Comme le dit Domenico Mogavero, le Pape lui aussi a le mérite d’« avoir fait porter la discussion sur le plan de la personne humaine », car il faut revoir « les limites que la doctrine catholique apporte sur la question du mariage et des unions »

« En Italie on ne peut pas faire semblant d’ignorer que les couples gays existent et que ces couples ont le droit d’être reconnus ».

C’est donc très officiellement et et sans ambiguïté qu’un évêque dit catholique appelle sans vergogne à la reconnaissance par l’Etat Italien des duos homosexuels et à la dénaturation du mariage. Le Vatican n’a fait aucune mise au point et Mgr Domenico Mogavero n’a fait l’objet d’aucune sanction. A ceux qui doutent encore du sens donné au Synode sur la famille, cet évêque prend le soin de préciser qu’il apprécie la « sensibilité dont fait preuve le Synode des évêques sur la famille ».

Vous avez dit catholique ?

Xavier Celtillos

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :