Sous l’ère du jésuite pape François, les membres de la Compagnie de Jésus ont décidément la côte ! Ils sont à la tête de la communication vaticane, à la tête de l‘éminente Congrégation pour la Doctrine de la foi. En voilà un maintenant à la tête de la puissante COMECE, la Commission des Épiscopats de la Communauté européenne.

Jeudi dernier, 8 mars 2018, a été élu pour 5 ans président de cette institution qui a pour mission « d’accompagner la politique de l’Union Européenne dans chaque domaine d’intérêt pour l’Église », Mgr Jean-Claude Hollerich, l’archevêque de Luxembourg.

Exit donc le très progressiste cardinal Marx qui laisse sa place à un jésuite bien dans la ligne idéologique bergoglienne :

« Elle n’en est pas la cause, mais la migration a déclenché un problème de taille en Europe. Les élections approchent, et le Brexit aussi : des démons du passé pourraient se réveiller. »

Suivez le regard : les nationalismes sont la bête à abattre…

Proche de son compatriote et farouche européïste, Jean-Claude Juncker, actuellement le président de la Commission européenne, Mgr Hollerich sait qu’il pourra compter sur lui pour « contribuer à la construction de l’Europe en tant que projet de paix fondé sur le bien commun »  : « C’est un ami », reconnaît l’archevêque, qui apprécie la « vision pour l’Europe » de celui qui fut ancien premier ministre du Grand-Duché.

Rien de nouveau donc sous le soleil européen : la COMECE change de tête mais pas de ligne politique : toujours européïste, immigrationniste, mondialiste…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :