mgr_tissier_malleraisMonseigneur Tissier de Mallerais, évêque de la Fraternité Saint-Pie X, a été sacré par Mgr Lefebvre en 1988. Il a accepté de répondre aux questions MPI concernant la vidéo des voeux du pape publiée au mois de janvier 2016. Nous le remercions pour ses paroles claires et sans ambiguités comme elles se doivent de l’être de la part d’un évêque catholique.

Monseigneur, le pape François a publié au mois de janvier une vidéo pour ses vœux et la présentation de ses intentions de prières. Dans cette vidéo on y voit un musulman, une bouddhiste, un juif et un prêtre catholique. Ils tiennent entre leurs mains des symboles chacun selon sa religion. Que se doit de dire un évêque catholique sur une telle vidéo ?

Un évêque catholique doit être profondément indigné de la vidéo du pape François du 6 janvier 2016. Elle est inadmissible.
Ce ne sont pas tant les paroles de François qui sont scandaleuses mais c’est la force des images qu’il a lui-même réalisées, scandaleuses au sens fort. induisant à l’erreur, à l’hérésie.
D’abord la fausse communion dans le foi en Dieu, de ce prêtre catholique, de ce rabbi, de ce mufti et de cette femme bouddhiste, est affichée en images comme étant la pensée du pape. Or quelle communion peut-il y avoir entre le vrai et seul Dieu, Sainte Trinité, Dieu fait homme, Dieu Sauveur, et les négateurs de la trinité des Personnes divines, de l’incarnation de Dieu le Fils, de la Rédemption par Sa Croix, de l’existence même de Dieu?
D’ailleurs le mufti affirme sa foi en « Dieu, Allah », marquant bien la différence, l’opposition entre son Dieu et le vrai Dieu, celui des chrétiens. Et la bouddhiste dit seulement « J’ai confiance en Bouddha », parce que Bouddha n’est pas dieu et qu’il n’y a pas de dieu pour elle. Cette fausse communion s’évanouit donc d’elle-même.
Mais elle laisse au spectateur la croyance en une réconciliation possible de ces religions: Les symboles que chacun apporte à la fin du scénario: le prêtre catholique un Enfant Jésus, le rabbi israélite sa Ménora (le chandelier à sept branches signifiant l’Ancienne Alliance, que nous chrétiens savons révoquée); le mufti musulman : son chapelet des noms d’Allah; et la bouddhiste: son Bouddha, par leur rapprochement sont une profession en images, par le pape, de l’indifférentisme religieux.
C’est cette hérésie condamnée déjà par le pape Grégoire XVI en 1832, selon quoi « on pourrait par n’importe quelle profession de foi obtenir le salut éternel. »
Nous avons donc un pape qui propage une hérésie ; je ne suis pas juge de son péché, je constate qu’il propage une hérésie.

Le pape François y affirme « Nous devons prier sans cesse pour cela et travailler avec ceux qui pensent d’une autre manière. » N’est-ce pas le sens qu’il faut donner à la phrase « paix aux hommes de bonne volonté », car beaucoup de personnes peuvent être de bonne volonté sans être chrétiennes ?

François a dit exactement : « Beaucoup pensent de manières différentes, ressentent les choses différemment, cherchent et rencontrent Dieu de diverses manières. »
Donc, peu importe le réalité objective de Dieu, l’important est le ‘feeling’, le sentiment d’un-chacun au sujet de Dieu ou de la religion. Chaque homme se fabrique une dieu à sa guise.
Et le pape François ne porte aucun jugement sur un tel subjectivisme, un tel modernisme. Nous avons un pape qui laisse se propager la religion au goût de chacun. Il appelle cela  la ‘recherche’ de la vérité. mais la Vérité est une, c’est Notre Seigneur Jésus-Christ, qui seul a dit : « Je suis la voie, la vérité et la vie » (Jn 14, 6). Seul le Verbe incarné, l’unique Sauveur des hommes, est la vérité.
La bonne volonté des ignorants et des errants ne les sauve pas. La bonne volonté ne sauve personne. la Vérité seule sauve.

Que penser de cette phrase du pape « Dans cette multitude, dans cet éventail de religions, nous avons une seule certitude pour tous : nous sommes tous enfants de Dieu. »

Par nature, à cause du péché originel que contractent tous les hommes dès leur conception dans le sein de leur mère (la Vierge Immaculée exceptée), nous sommes tous « fils de colère » (Ep 2, 3); et « c’est par l’excessif amour avec lequel Dieu nous a aimés (nous les chrétiens), qu’il nous a donné la vie dans le Christ » par le baptême, et la dignité d’enfants de Dieu.
Seuls, au sens propre, les baptisés sont « enfants de Dieu », « participants à la nature divine » (2 Pe 1, 4), ornés de la grâce sanctifiante, capables de dire à Dieu, grâce à l’Esprit d’adoption des fils, « Abba, Père »(Rm 8,15).
En disant précisément des adeptes de toutes religions « nous sommes tous enfants de Dieu », Français dit plus qu’une équivoque, il dit une erreur, et il propage de toute façon une hérésie.
Nous avons donc un pape qui propage une hérésie, de nouveau. Je ne dis pas ‘hérétique’ mais fauteur d’hérésie.

Le pape conclut en disant « Je compte sur vous pour diffuser mon intention de ce mois: “Que le dialogue sincère entre les hommes et les femmes de différentes religions porte des fruits de paix et de justice.” Je compte sur ta prière. » N’est-ce pas un vœu tout à fait louable ? La paix n’est-elle pas un préalable à une évangélisation sereine ?

Les fruits de paix et de justice sont les fruits de Notre Seigneur Jésus-Christ lui seul, de sa croix, de son règne. Hors de lui, Prince de la paix, il ne peut y avoir que guerres et injustices. Seul l’ordre social chrétien est source de paix, de la paix intérieure des nations et de la paix internationale.
C’est pourquoi il faut d’abord évangéliser, afin de pouvoir civiliser et pacifier. Le pape Pie XI avait cette belle devise. « La paix du Christ dans le Règne du Christ ».
C’est ce que le pape François devrait affirmer et faire vivre.
En dehors de cela, ses voeux ne sont qu’ « autant en emporte le vent ».

Votre parole marque un désaccord profond – voir une franche opposition – avec le pape. N’est-ce pas vous qui êtes trop sévère ?

Ce n’est pas moi, ni aucun de mes confrères membres de la Fraternité Saint-Pie X, ni aucun membre de la famille catholique, c’est Notre Seigneur Jésus-Christ, qui reproche ses infidélités et ses scandales à celui qui est aujourd’hui son Vicaire, le successeur de Pierre.
Ce que Jésus disait à Pierre en priant pour que sa foi ne défaillît pas, Jésus le dit encore aujourd’hui à François: »Mais toi, une fois que tu seras converti, confirme tes frères! »(Lc 22. 32). Confirme-les dans la foi!
Que le pape François veuille bien se mettre d’accord avec son divin Maître, et nous le suivrons.

 

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

74 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

11.5 % 35 350 € manquants

4650 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021

 

MPI subit des attaques sans précédents, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :