Coincé au large des eaux territoriales italiennes depuis près de deux semaines par décision des autorités du pays, le capitaine du bateau humanitariste Sea Watch 3, complice du trafic d’êtres humains organisé par les mafias du continent africain et les financiers apatrides occidentaux, Carol Rackete, a décidé de forcer le blocus maritime mis en place par l’Italie et d’entrer illégalement sur le territoire italien :

« J’ai décidé d’entrer dans le port de Lampedusa. Je sais ce que je risque, mais les 42 naufragés à bord sont épuisés. Je les emmène en lieu sûr. »

A leur arrivée à Lampedusa, tous les membres de l’équipage risquent une dénonciation. Quant à la Sea Watch, elle sera très probablement séquestrée administrativement et dans l’obligation de payer une amende de 50 000 euros. « Et pas seulement la petite orgueilleuse commande qui fait de la politique sur le dos des migrants… » a prévenu Matteo Salvini.

La réaction ferme de l’actuel ministre de l’Intérieur italien engagé dans une politique de limitation de l’immigration-invasion, s’est aussitôt fait sentir : « Personne ne débarque à moins que quelqu’un ne s’occupe de les emmener à Amsterdam, à Berlin ou à Bruxelles. j’en ai plein le c** ! », s’est-il exclamé en dénonçant « une provocation et un acte hostile. L’Italie mérite le respect : nous nous attendons que la Hollande (Sea Watch bat pavillon hollandais) se charge des migrants à bord ».

Les autorités et la police italiennes ont arraisonné le bateau et sont montées à bord dès son entrée dans les eaux territoriales de l’Italie. « J’utiliserai tous les moyens licites pour arrêter ce bateau hors-la-loi, qui met en danger des dizaines de migrants pour un sale jeu politique » a assené Salvini. Du ministère de l’Intérieur est tout de suite arrivé en effet l’interdiction absolue de débarquer :

« Plutôt j’envoie la force publique, a tonné le leader de la Ligue, les droits de mon pays passent avant tout le reste. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

22 % 23 348 € manquants

6 652 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :