Nous avions déjà signalé l’inscription dans le programme gouvernemental de la coalition regroupant la Ligue et le Mouvement 5 Etoiles d’un point qui interdit aux francs-maçons de participer au gouvernement.

Depuis, la franc-maçonnerie s’agite. Stefano Bisi, le Grand Maître du Grand Orient d’Italie, vient de lancer un appel « à tous les Grands-Maîtres des Grandes Loges maçonniques du monde ».

Le Grand Orient d’Italie joue la carte de la victimisation en rappelant que, l’année dernière déjà, la Commission parlementaire italienne sur les organisations criminelles et la mafia avait ordonné au GO d’Italie de consigner les listes des francs-maçons affiliés à cette obédience dans deux régions italiennes. Ensuite, la Commission avait émis un mandat de perquisition, suivi de la réquisition de serveurs, de quelques disques durs, et de nombreux documents déposés dans ses archives.

Le Grand Orient d’Italie entend maintenant mobiliser les forces occultes internationales pour mener la guerre à la nouvelle coalition gouvernementale.  Après avoir adressé une requête au Président de la République italienne « dans le but de souligner l’illégitimité de cette clause », Stefano Bisi a organisé une conférence de presse ce mercredi 23 mai, à 11h00 à Rome, à laquelle il avait invité les représentants de la presse étrangère. Ce même mercredi, à 18h00, le Grand Maître du Grand Orient d’Italie recevait Marco Di Lello, député, Secrétaire de la Commission parlementaire, « pour discuter de cette situation critique »…

Dans son appel lancé aux Grands Maîtres du monde, Stefano Bisi conclut son appel à la mobilisation en ces termes :

« J’attends votre soutien : embrassons-nous dans la Chaîne d’Union pour proclamer nos valeurs et nos principes, et réaffirmer que les Francs-maçons Libres, depuis toujours, travaillent pour s’améliorer, pour l’amélioration de l’Humanité. A la Gloire du Grand Architecte de l’Univers. »

La guerre est déclarée !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. bonne chance aux Italiens, de tout cœur, car là ils ont frappé directement au cœur du problème

  2. balaninu20 says:

    Qu’ils aillent là où leur chef réside …. en enfer !

  3. Soupape says:

    Décrits en italien, … les froncs-massants
    passent davantage pour ce qu’ils sont :
    des charlatans à ne pas prendre au sérieux …

    Toutefois, ces charlatans … sont dangereux.

    En effet, rien de plus dangereux
    qu’un charlatan qu’on ne veut pas prendre au sérieux.

    Car alors, pour se rendre intéressant,
    il devient méchant, montre les dents, gronde, et menace :

    “Attention, les profanes ! on va TOUS vous obliger … à penser comme nous !”
    C’est ce qu’ils appellent la liberté … et la .°.fraternité.°.

    Les froncs-massants sont les nouveaux communistes !

  4. Daniel Daflon says:

    Ils veulent nous eliminer. Donc nous devons faire une guerre totale à cette secte diabolique qui est l’une des pires mafias.

  5. claire says:

    Oh la la ! Ils font chier tout cela !!!’
    Qui est ce qui est le plus – pénible – ?
    Les américains ? Les franmacs ou les jew jew ?
    C’est tous les mêmes
    C’est le même clan
    Ou cult
    Le cult satanist qui sont entrain de tout détruire partout

  6. Cadoudal says:

    en Italie , les Francs Maçons sont poursuivis comme association mafieuse qui fait des profits criminels.

    leur masque de donneurs de leçons de Morale qui jugent tout le monde et ne sont jugés par personne est
    tombé.

    ceux qui voudraient imiter en France les Italiens sentiront peser le joug de la Secte encore toute puissante , notamment dans la Magistrature républicaine , alias Mur des cons.

  7. zaza says:

    on ne peut en secret jurer allégeance à Satan et servir les intérêts de la nation.

  8. Yves ESSYLU says:

    Encore une fois il y a confusion entre la fausse obédience maçonnique des marxistes du grand orient et la vraie F.M à qui on peut reprocher de ne pas se démarquer publiquement de ces bolcheviques