lavrov

Sergeï Lavrov, Ministre des Affaires étrangères de Russie et son homologue français, Jean-Marc Ayrault, donnaient une conférence de presse à Moscou le 6 octobre à l’issue de leurs pourparlers sur la Syrie. Après que les deux ministres aient donné leur position, ils ont répondu aux questions des journalistes. Vidéo intégrale ci-dessous.

propagande-jm-ayraul“Comme la Russie, la France souhaite un engagement sans ambiguïté contre le terrorisme.” a déclaré Jean-Marc Ayrault. Et de poursuivre: “En bombardant aveuglément Alep, le régime syrien, ses soutiens, alimentent la radicalisation ce qui touche les gens habitant dans nos pays, pas seulement la France.”

Autrement dit, pour ménager l’islam que Jean-Marc Ayrault et ses amis installent quotidiennement en France depuis des mois et des années, il faudrait leur livrer la Syrie! C’est d’ailleurs bien ce qu’applique depuis le début de la vague actuelle des attentats islamiques, le régime socialiste: aux lendemains des attentats de Paris, le Premier ministre Manuel Valls n’a rien trouvé de plus judicieux pour combattre le terrorisme islamique que de stigmatiser les Français de souche au nom de l‘islamophobie qui serait en définitive la cause des attentats, dans une logique d’inversion des réalités qui laisse sans voix. Tout comme l’image du serpent un poisson dans la gueule serait, selon l’interprétation socialiste, l’image d’un sauvetage héroïque… le poisson peut encore s’estimer heureux de n’être pas accusé de serpentophobie.

Glissant de son commentaire sur le projet de la France, Sergeï Lavrov a rappelé la position de l’Union européenne -que la Russie partage-, selon laquelle les buts de cessation des hostilités “doivent être fixés indépendamment de tout préalable présenté par des groupes d’opposition, nous ne devons pas devenir les otages des caprices de ceux qui agissent sur le terrain.”  Sous-entendu les terroristes islamiques. Il a précisé qu’un rapport de Stéphane de Mistoura, envoyé de l’ONU en Syrie, était parvenu durant ses discussions avec JM Ayrault. L’ONU étant cornaquée par Washington comme chacun sait!… M. Lavrov a précisé que ce rapport de l’ONU devait être étudié attentivement suggérant que cela ne pouvait pas se faire en dehors d’une concertation avec Damas.

Quant au projet de résolution présenté par la France au Conseil de sécurité de l’ONU, qu’il a évoqué après la position de l’UE et après l’évocation du rapport de l’ONU, il compte également l’étudier tout aussi attentivement…

Une question posée aux deux ministres évoquait le projet allemand de voter des sanctions contre la Russie accusée d’être, elle, la cause des exactions à Alep. Sergeï Lavrov a aussitôt répondu, soufflant la parole à Ayrault, que la Russie demande des amendements au projet français contre les groupes islamiques prétendus modérés soutenus par les alliés américano-sunnites, dont la France, et notamment contre Al-Nosra, pourtant listée parmi les groupes terroristes par l’ONU, mais soutenu par la coalition occidentalo-sunnite.  le Front Al Nosra dont Laurent Fabius, prédécesseur de JM Ayrault aux Affaires étrangères, déclarait qu’il faisait “du bon boulot.” Sergeï Lavrov accuse l’alliance américaino-sunnite d’être très laxiste avec les interruptions de cessez-le-feu de la part des islamistes prétendus modérés et du Front Al-Nosra. Il émet le souhait, non sans quelque ironie, que les autorités françaises comprendront les amendements russes et sauront faire pression dans ce sens… A son ton, il est clair qu’il n’attend rien de la France. 

Sergeï Lavrov avait déclaré récemment au micro de la BBC qu’il n’ignorait pas que les USA soutenaient le Front Al-Nosra: 

« Les États-Unis se sont engagés à distinguer l’opposition modérée des terroristes lors des discussions du Groupe international de soutien à la Syrie. Nous avons de plus en plus de raisons de croire que leur plan a toujours été d’épargner le Front al-Nosra pour l’éventuelle réalisation du “plan B” prévoyant de renverser le régime syrien »(…)

« Le problème de la situation autour d’Alep est que les États-Unis et la coalition internationale ne peuvent pas et refusent de distinguer l’opposition du Front al-Nosra et des terroristes qui l’ont rejoint. Nous voyons qu’il y a de plus en plus de groupes armés qui combattent aux côtés du Front al-Nosra. Chaque fois que nous frappons le Front al-Nosra, on nous dit qu’il ne faut pas le faire, parce qu’il y a des gens bien à leurs côtés », a précisé le chef de la diplomatie.

De l’Ukraine à la Syrie, même duplicités

A propos des sanctions allemandes contre la Russie concernant les exactions islamiques à Alep, M. Lavrov a ironisé devant le ministre socialiste:

“On connaît tous la situation en Ukraine et les accords de Minsk qui ont été signés et qui ne sont pas respectés. L’UE, y compris l’Allemagne qui est un des leaders de l’UE, a pris la résolution que les sanctions contre la Russie seront levées une fois que les accords de Minsk auront été respectés, et nous savons très bien de qui dépend le respect des accords de Minsk, et les conditions des accords de Minsk, y compris le changement de constitution, le changement de statu du Donbass qui ont été signés par la chancelière allemande et par François Hollande. Comme ils n’arrivent pas à respecter ces engagements, ils veulent faire des sanctions contre la RussieMaintenant il y a des accords que nos partenaires américains n’ont pas respectés, mais on parle déjà de sanctions contre la Russie”, ajoute-t-il toujours avec un fin sourire ironique, “je pense que je n’ai pas besoin de développer outre mesure. Accuser la Russie de tous les maux est plus facile que de faire respecter ses propres engagements en Ukraine et au Moyen-Orient, semble-t-il.”

propagande-2Le gouvernement ukrainien n’a appliqué aucun des points des accords de Minsk, la constitution n’a pas été modifiée et le changement de statu du Donbass est au point mort alors que les troupes ukrainiennes ne cessent de bombarder depuis des mois, en plein cessez-le-feu, la Nouvelle-Russie. Pour tous ces manquements à leur signature, Merkel et Hollande préfèrent fermer les yeux et accuser la Russie! Vladimir Poutine et ses ministres montrent beaucoup de patience en ne perdant pas de vue leurs objectifs de paix, ce qui ne signifie pas qu’ils ne voient pas la duplicité chez leurs adversaires. Mais ils ont appris à avancer avec la fourberie de leurs “partenaires”.

En effet, les autorités russes n’ignorent pas que les islamistes agissent en Syrie sous faux drapeau pour la coalition américaino-sunnite dont la France et la plupart des pays de l’UE font partie. De même qu’en Ukraine, la déstabilisation du pays a été instrumentalisée pour atteindre la Russie.

Emilie Defresne

Écouter ci-dessous la conférence complète des deux ministres en traduction instantanée:

Voir aussi à ce sujet les exactions récentes US en Syrie: « Ils ont achevé les soldats à la mitrailleuse ». « Il y avait accord entre les États-Unis et l’État islamique » – Analyse en vidéo

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

10 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :