Comme nous l’avons déjà indiqué, déjà très présent du temps du FN de Marine Le Pen, le lobby LGBT poursuit son essor au sein du Rassemblement National. A l’occasion des élections municipales, on ne compte plus les parachutages de “mignons”, placés en tête de liste d’une commune où le parti a fait de bons résultats aux derniers scrutins.

A Lens, c’est Bruno Clavet que le RN a décidé de parachuter. Les médias du système se contentent sobrement de signaler que Bruno Clavet est un ancien candidat à l’émission X Factor (2009) et qu’il a également été naguère mannequin. Habitué à l’époque à poser en caleçon, Bruno Clavet a aussi beaucoup posé pour les milieux homosexuels (comme Julien Odoul, autre candidat RN, lui tête de liste à Sens).

Différents médias et milieux LGBT s’amusent d’ailleurs beaucoup en observant cette conquête des rouages du Rassemblement National qui s’opère naturellement au détriment des militants historiques du parti.

Désigné pour être le candidat du Rassemblement National à Lens (Pas-de-Calais) pour les municipales de mars 2020, Bruno Clavet (30 ans) est pourtant Marseillais d’origine.

Après un passage à l’UMP de Sarkozy, Bruno Clavet dit s’être encarté FN depuis l’élection de Marine Le Pen à la tête du parti, en 2011. Il a déjà été candidat mariniste aux précédentes élections municipales. Mais à l’époque, c’était à la mairie du IIIe arrondissement de Paris, dans le quartier homosexuel du Marais, où il avait obtenu 4,99% des voix.

Devenu au fil du temps très proche de Julien Sanchez, Bruno Bilde et Steeve Briois, tous homosexuels notoires, Bruno Clavet avait été promu chargé de communication à la Mairie d’Hénin- Beaumont.

Au journal La Voix du Nord, Bruno Clavet a tenté de justifier sa candidature à Lens. Parmi les attaches imparables à cette commune du Pas-de-Calais énoncées par Bruno Clavet, celle-ci qui restera dans les annales : “Le conjoint de ma sœur était lensois“.

Aux élections municipales de 2014, le FN avait réussi à obtenir 4 sièges au conseil municipal de Lens. Ces quatre élus ont démissionné…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

57 % 12698 € manquants

17 302 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :