Dans Le Dauphiné Libéré de ce lundi, Jacques Bompard, Maire d’Orange et candidat à sa réélection, s’étonne d’avoir été classé à l’extrême droite par la préfecture pour les élections municipales. Et n’apprécie pas d’être comparé au Rassemblement National (qui a eu l’idée ridicule et contraire au bien commun de déposer une liste contre le maire d’Orange).

« Ce que je reproche au Rassemblement National, c’est qu’il est tombé sous la coupe du prêt-à-penser. Aujourd’hui, c’est un parti qui joue un rôle. Celui du méchant nécessaire pour faire élire ce que d’aucuns pensent être « les gentils ». Je n’ai rien à voir avec ça. Je suis hors système. »

« En quoi suis-je extrême ? C’est être extrême que de gérer correctement l’argent de la collectivité ? »

« Ce qui est vrai, c’est que je combats le prêt-à-penser. Aujourd’hui, la liberté de pensée est opprimée et je ne cède pas au totalitarisme. Un combat que je mène depuis mon engagement en politique. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :